Pour des apéros « fraîcheur »

lu 3233 fois

Aucun doute : l'apéritif est rentré dans les moeurs. 90 % des français en prennent au moins un par semaine d'après une étude du Credoc (*). Ce moment de détente et de convivialité a en effet su trouver des partisans en s'adaptant aux goûts et envies de chacun. Cependant, l'apéritif peut aussi rimer avec « calories superflus » ... Trucs et astuces pour le rendre plus léger (ou « diététiquement correct »).

A chacun son apéro...

La coutume de boire et grignoter avant de passer à table existe depuis des millénaires : les romains avaient déjà l'habitude de consommer des vins sucrés au miel et les Gaulois des boissons alcoolisées avec des herbes. Au fil des âges, ce rituel a su évoluer avec son temps et aujourd'hui, l'apéritif peut prendre de nombreuses facettes :

  • Pour les plus traditionnels : spiritueux et/ou vins cuits sont au programme accompagnés de biscuits apéritifs en tout genre, de fruits secs (bananes séchées, raisins secs, abricots secs...) ou oléagineux (cacahuètes, noix de cajou...).

  • Pour les plus tendances : l'apéritif prend des airs d'exotisme en invitant des saveurs venus d'ailleurs : tapas, mezzes, antipastis... Certains font même de l'apéritif un repas à part entière avec sa version " dînatoire ". La diversité des mets est alors de mise : gâteaux apéritifs, charcuteries, petits fours, canapés... Chacun pioche ce dont il a envie. Cette nouvelle " formule " connaît un grand succès auprès des 25-35 ans : tout le monde est autour de la table, fini les allers-retours dans la cuisine. On profite pleinement des amis ou de la famille.

Pour une version " fraicheur "

Le mot " apéritif " provient du verbe latin " aperire " qui signifie " ouvrir ". Sa fonction première est donc de " mettre en appétit ". Cependant, dans certaines situations, l'apéro a plutôt tendance à " couper l'appétit ". Trouver un juste milieu, tel est l'objectif à atteindre. Voici quelques astuces pour y arriver :

Côté amuse-bouches :

Délaissez les traditionnelles cacahuètes et autres amuse-gueules riches en graisses et sel ajouté. Et optez pour les fruits et légumes frais. Ils ont l'avantage d'être gorgés d'éléments nutritifs (vitamines, minéraux, fibres...) tout en étant pauvres en calories. D'autant plus qu'ils se prêtent très bien au nouveau mode de consommation : le " finger food " (manger sans couteau ni fourchette) ! Des bâtonnets de carotte, de céleri branche, des bouquets de chou-fleur, des tomates cerise, des radis... Les idées ne manquent pas !

Quelques idées de préparation pour innover et épater vos amis :

  • Des légumes présentés sous forme de brochettes : courgettes, poivrons, tomates...
  • Des légumes tièdes servis dans des mini-verrines : petite ratatouille, dés d'aubergines grillées, mini-champignons...
  • Des mini-soupes en verrines : gaspacho, soupe de melon...
  • Des brochettes de fruits : melon, pomme, raisin, ananas, mangue, pastèque...

Vous pouvez également les accompagner de sauces légères " faites maison " : à base de fromage blanc, ail, ciboulette ou tout simplement une sauce vinaigrette.

Côté boissons :

Misez sur l'originalité et la légèreté. Des cocktails fraîchement préparés 100 % fruits et/ou légumes feront toute la différence. Rien de tel pour bénéficier d'un apport optimal en vitamines et sel minéraux, avec très peu de calories.

Quelques suggestions :

  • Pour des 100 % fruits frais : orange, pomelo, citron - banane, fraise, ananas, mangue, kiwi, groseille, framboise, myrtille
  • Pour des 100 % légumes frais : tomate, concombre, poivron
  • Pour des " mix " 100 % fruits et légumes frais : tomate, poire, citron, nectarine

(Dossier réalisé par Sophie PEDROSA, diététicienne Aprifel)

SOURCE : 10 Par Jour

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s