Portage de repas au domicile des personnes âgées : quoi de neuf ?

lu 7038 fois

Deux modèles de portage de repas à domicile ont été comparés dans le cadre du plus grand programme nutritionnel américain s'adressant aux personnes âgées.

Deux cent trois participants âgés de 60 à 90 ans, avec un risque de dénutrition ou en étant déjà atteints, selon le Mini-nutritional assessment, ont été divisés en deux groupes et suivis pendant six mois. Un modèle de type "traditionnel" consistait à livrer à domicile un repas chaud du lundi au vendredi midi. Un autre modèle, "nouveau" et plus adapté, tenait compte des préférences alimentaires et des besoins nutritionnels des participants : une fois par semaine était livré de quoi prendre trois repas et deux collations par jour (plats surgelés, aliments frais, produits enrichis).

Une amélioration significative du statut nutritionnel des sujets a été observée dès trois mois dans les deux groupes, avec une meilleure progression en termes de prise de poids dans celui recevant le modèle "nouveau". Les participants affectés à ce modèle "nouveau" appréciaient de pouvoir choisir les plats et l'heure de leur repas, le goût, l'absence de vaisselle à faire, mais trouvaient les quantités trop copieuses. Le "groupe traditionnel" appréciait le principe de la livraison quotidienne d'un plat chaud, sans préparation, et la taille des portions.

Le portage de repas équilibrés au domicile des personnes âgées joue un rôle essentiel dans le maintien en bonne santé et la qualité de vie. Il permet de diminuer de façon significative le risque de malnutrition (possible même chez les obèses), favorise l'indépendance, retarde la mise en institution et la mortalité.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s