PNNS 2 : lutter contre l'obésité par la lucarne fiscale

2850 Réagir

Le Quotidien du Médecin expose les mesures recommandées par Serge Hercberg (Inserm U557) en préparation du PNNS 2, sur lesquelles Xavier Bertrand tranchera le mois prochain.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

La plus originale de ces mesures est une promotion fiscale en faveur des fruits et légumes, qui bénéficieraient d’un régime similaire à celui des médicaments : une minoration de TVA qui passerait de 5,5 à 2,1 %.

D’autres mesures très concrètes composent un faisceau de dispositions susceptible de réduire encore le prix des fruits et légumes de 10 à 15 %, comme le subventionnement de l’énergie dont les producteurs ont besoin.

Concernant le volet répressif, Serge Hercberg propose un encadrement très serré des denrées à risque, généralement bon marché, qui favorisent l’obésité.

(Le Quotidien du Médecin, 06/04)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM