Publicité

Plus de 180 000 produits alimentaires ont été reformulé en 2016

3275 Réagir

Plus de 180 000 produits alimentaires ont été reformulé en 2016

L'enquête du Consumer Goods Forum montre comment ses membres collaborent dans les communautés pour inspirer les gens à mieux vivre. En effet, de nouvelles données du Consumer Goods Forum (« CGF ») montrent que plus 180 000 produits de consommation ont été reformulés en 2016, et que plus de 30 000 communautés du monde entier ont été engagées dans des programmes initiés par l'industrie dans le but de promouvoir une alimentation et des modes de vie plus sains.

Publicité

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

Ces données sont présentées dans le tout dernier CGF Health & Wellness Progress Report (rapport d'étape du CGF sur la santé et le bien-être), développé de pair avec Deloitte, qui détaille comment ses membres collaborent pour permettre aux consommateurs et aux employés du monde entier de vivre une vie plus saine.

Les résultats de l'enquête - maintenant dans sa quatrième année et la seule enquête mondiale à couvrir à la fois les détaillants et les fabricants de produits de consommation - montrent que :

  • Plus de 180 000 produits ont été reformulé, 75 % des membres interrogés confirmant qu'ils ont reformulé des produits. Pour les entreprises de produits alimentaires et de boissons, le sodium et le sucre étaient les plus souvent ciblés pour être éliminés dans la reformulation et les céréales complètes et les vitamines étaient les nutriments les plus fréquemment ajoutés. Pour les entreprises de soins personnels et d'hygiène, l'élimination des parabènes était la cible numéro un dans la reformulation.

  • Plus de 30 000 communautés ont été ciblées via des programmes de santé et de bien-être initiés par l'industrie, 72 % des répondants ayant formé des partenariats avec des intervenants communautaires.

  • Plus de 386 000 écoles étaient engagées dans des programmes d'éducation sur la santé et le bien-être.

  • 93 % des répondants ont indiqué qu'une « solide majorité » des employés sont éligibles pour des programmes de santé et de bien-être du personnel.

  • 44 % ont confirmé qu'ils avaient été consultés par des gouvernements nationaux et/ou régionaux au sujet de l'amélioration de la santé et du bien-être.

Inspirée par l'engagement des membres du CGF à être partie prenante à la solution aux plus importants défis actuels de la santé et du mode de vie, cette initiative menée par les membres était dirigée par Nestlé et Ahold Delhaize et appuyée par certains des détaillants et des marques de produits de consommation les plus importants au monde.

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à faire rapport

Publicité

Le nombre d'entreprises faisant rapport en 2016 a augmenté de plus de 30 % par rapport à 2015. Avec plus de 100 entreprises membres faisant rapport sur la façon dont elles implémentent les engagements et les résolutions du CGF en matière de santé et de bien-être, il est clair que des actions positives sont prises par l'industrie pour répondre à l'épidémie croissante d'obésité et à l'augmentation des maladies non transmissibles.

Toutefois, le rapport note également qu'il reste encore beaucoup à faire dans l'adoption d'une approche holistique envers la santé et le bien-être à l'échelle de l'industrie - y compris les entreprises de produits alimentaires, de boissons, de soins personnels et d'hygiène - et dans la contribution à une culture de prévention.

Paul Bulcke, membre du conseil d'administration et président désigné de Nestlé S.A., et Dick Boer, président-directeur général d'Ahold Delhaize, ainsi que les co-commanditaires du conseil pour le pilier Santé & Bien-être du CGF, ont déclaré, « Nous reconnaissons que les membres du CGF font des efforts visibles pour améliorer la santé et le bien-être des gens du monde entier.

Ceci dit, c'est un combat de chaque jour et nous encourageons fortement toutes les entreprises à se joindre à cet effort collectif. Le conseil d'administration du CGF reconnait depuis longtemps à quel point la santé et le bien-être sont critiques à la stabilité et à la prospérité des nations. Nous en avons fait l'une de nos priorités de façon à pouvoir exercer une action positive pour le bénéfice de ceux que nous servons chaque jour et partout. »

Les défis de l'implémentation sont une étape dans la bonne direction

Les résolutions et les engagements, approuvés par le conseil d'administration du CGF en 2011 et en 2014, respectivement, examinent les domaines spécifiques où les détaillants et les fabricants peuvent collaborer pour apporter des changements positifs et aider les gens à faire des choix informés en matière d'alimentation et de modes de vie sains. Bien que les résultats indiquent généralement un progrès positif, la rapidité de l'implémentation de ces cibles spécifiques s'est avérée problématique.

79 entreprises (77 %) ont déclaré qu'elles avaient établi des politiques et implémenté des programmes visant au moins une des résolutions, tandis que 55 entreprises (54 %) ont signalé qu'elles avaient établi des politiques et implémenté des programmes vers les trois résolutions.

Avec une augmentation de 30 % du nombre de répondants au cours de l'année passée, l'ajout de ces membres nouvellement engagés est positif, et l'équipe Santé & Bien-être du CGF prévoit un nombre encore plus grand de répondants dans la prochaine édition. L'engagement plus poussé de l'industrie dans cet effort collectif est un résultat encourageant que le CGF reconnait et s'efforcera d'augmenter afin d'atteindre la masse critique requise pour un résultat percutant et positif.

Sharon Bligh, directrice Santé & Bien-être du Consumer Goods Forum, a commenté en ces termes, « Nous pouvons être très fiers des réalisations de nos membres et de leur engagement envers une collaboration pour des vies plus saines. Il est clair que les plus grandes entreprises font preuve d'un excellent leadership mondial, mais beaucoup d'autres entreprises viennent seulement de se joindre à nous dans notre parcours collectif.

Le CGF doit continuer à être une plateforme globale qui inspire ses membres à apporter un changement positif et fournir un soutien nécessaire grâce à des choses comme des kits d'outils, des études de cas et des ateliers. Nous espérons que le progrès constaté aujourd'hui inspirera l'ensemble des membres et que les membres seront alors de plus en plus nombreux à contribuer aux efforts continus visant à partager des connaissances et des meilleures pratiques, ce qui incitera d'autres à faire de même ».

Pour en savoir plus, consulter le CGF Health & Wellness Progress Report.

SOURCE : The Consumer Goods Forum

Cela pourrait vous intéresser

Publicité