Petit bilan de l'automédication

lu 2947 fois

Le marché français de l'automédication a connu une hausse de 8,4% en 2006, pesant 1,8 milliard d'euros. Les antidouleurs arrivent en tête, suivis des traitements pour les voies respiratoires. Les vitamines, les minéraux et les suppléments additifs ont quant à eux connu une progression de 2,8% .

A noter que cette hausse globale du marché est en partie due au déremboursement en mars 2006 de 309 médicaments, venus donc s'ajouter aux médicaments existants déjà sur ce marché.

Jac-ques Mopin, vice-président de l'association UFC-que Choisir, souligne que "le ministre et l'industrie ont un intérêt commun dans l'automédication. Pour l'Etat cela permet d'alléger les dépenses de la Sécurité sociale et les laboratoires y voient un nouveau débouché commercial".

(20 minutes, 16/02)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s