Penser au sport ferait-il grossir ?

lu 6522 fois

Le fait de penser à une activité physique ferait augmenter la taille des portions. Les résultats d’une expérience menée sur le terrain montrent que le simple fait de lire un magazine portant sur l’activité physique, ou de s’imaginer faire du sport entraînerait une compensation alimentaire sous la forme de snacks.

Une étude menée aux USA montre que les personnes imaginant une activité physique seraient tentées de compenser leurs efforts imaginaires par la consommation de snacks. De plus, leurs estimations des quantités de calories ingérées seraient sous-estimées, les conduisant à ingérer des portions plus grandes.

Caroline Werle et ses collaborateur ont mené une expérience sur le terrain dans un centre commercial du Nord des Etats-Unis afin de savoir si le fait de penser à une activité physique pouvait entraîner une augmentation de la consommation de nourriture. Les participants ont été répartis dans deux groupes : le premier devant imaginer une promenade de 30 minutes, le second pas. Ensuite, tous les sujets devaient se servir une collation et après l’avoir consommée, ils étaient priés d’estimer le nombre de calories que comptait cette collation.

Compensation alimentaire

Lors de cet essai, les auteurs ont constaté que les participants qui étaient invités à imaginer une demi-heure d’activité physique se servaient des collations environ 50% plus copieuses que ceux n'ayant pas du imaginer une telle activité.

D’autre part, les sujets ayant imaginé une activité physique avaient une moins bonne perception de leurs apports caloriques par rapport à ceux n’ayant pas du s’imaginer pratiquer de l’exercice. Or, il est prouvé que lorsque les gens font une mauvaise estimation des calories qu’ils ingèrent, ils ont tendance à se servir des portions plus grandes et donc de manger plus.

Découpler exercice et grignotage

Cette étude démontre que le simple fait d'imaginer une activité physique conduit certaines personnes à compenser d’elles-mêmes en se servant des collations plus copieuses. Dans le contexte actuel de prévalence de l'obésité, les gens essaient de pratiquer une activité physique et de maîtriser leur consommation alimentaire. Mais comment éviter la compensation alimentaire lorsqu'ils élaborent des plans d'activité physique ?

La principale recommandation serait d'essayer de découpler le lien entre l'exercice et la nourriture. Au moment de planifier leurs activités physiques (et donc de l'imaginer à l'avance), les personnes devraient éviter de grignoter afin de ne pas consommer d’avantage de snacks en prévision de leur pratique future d’exercice.

(Par Alexandre Dereinne, diététicien, d'après Werle, Carolina O.C., Wansink, Brian, and Payne, Collin R. (2011), “Just thinking about exercise makes me serve more food. Physical activity and calorie compensation”, Appetite, 56 (2), 332-335..)

SOURCE : Health and Food

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s