Pain et poids, la fin des idées reçues !

lu 11102 fois

À l'approche de l'été, les régimes se multiplient, accompagnés de nombreuses idées reçues. Le pain, comme les autres féculents, a longtemps été accusé à tort de faire grossir pour son apport énergétique. Sur la base des dernières études scientifiques, il est aujourd'hui réhabilité par les professionnels de santé. Découvrez ci-dessous un décryptage de cette évolution et l'avis du Dr Annie Lacuisse-Chabot [1], médecin nutritionniste et endocrinologue.

1er décryptage sur l’intérêt nutritionnel du pain

« Pain et poids, la fin des idées reçues ! » - Crédit photo : www.espace-pain-info.com Contrairement aux idées reçues, les différents types de pain présentent des apports caloriques homogènes (de 232 kcal à 264 Kcal/100 g). Chaque variété s’inscrit ainsi dans une alimentation équilibrée et apporte l’énergie essentielle au fonctionnement du cerveau et des muscles dès le petit déjeuner. Recommandée à chaque repas, la consommation de pain contribue notamment à rééquilibrer l’alimentation vers plus de glucides complexes dont les apports conseillés ne sont pas satisfaits aujourd’hui par 87 % des Français [2].

Les résultats de la première étude de composition nutritionnelle sur les 10 pains français les plus consommés (juillet 2008) [3] démontrent que le pain, connu pour sa teneur en glucides complexes, contribue par ailleurs aux apports en protéines et en fibres nécessaires à l’organisme. Par ses atouts nutritionnels associés à une faible teneur en lipides, il a un effet rassasiant permettant de structurer l’alimentation.

Dix raisons de manger du pain à chaque repas

L’Observatoire du pain tire de ses recherches des conseils pour les consommateurs et les professionnels de santé. Afin d’expliquer le pain en toute simplicité, il a recensé quelques raisons intéressantes de consommer régulièrement du pain.

1 Des apports équilibrés
Le pain apporte des glucides complexes, des protéines et des fibres en quantité intéressante. Il contient en même temps très peu de lipides et de glucides simples, ce qui lui permet de répondre aux recommandations alimentaires en matière d’équilibre alimentaire.

2 Une des meilleures sources d’énergie
Les glucides donnent l’énergie nécessaire à nos systèmes musculaires et nerveux pour fonctionner. Simples, ils sont rapidement consommés par notre organisme. Complexes, ils nous apportent l’énergie nécessaire pour avancer toute la journée. Le pain est ainsi une vraie réserve d’énergie, particulièrement intéressante pour démarrer le matin ou pour se préparer à une activité physique.

3 Une bonne portion de plaisir
Le pain s’accompagne aussi bien de jambon que de chocolat. Aimée dès l’enfance et symbole de partage, la baguette fraîche a une saveur gustative qui ne nous lasse jamais et que l’on est content de retrouver chaque jour.

4 Des effets favorables sur le transit
Tous les pains sont sources de fibres. Ces dernières interviennent sur le fonctionnement intestinal et la régulation glucidique, éléments qui agissent dans la prévention de certaines pathologies. Le pain comprend à la fois des fibres solubles, qui modulent l’absorption des glucides et des lipides, et des fibres insolubles qui facilitent le transit intestinal (le pain complet en particulier).

5 Une solution alimentaire pratique
Prêt à la consommation, le pain est la base simple (et notre pilier culturel) d’un repas équilibré. C’est un aliment qui s’adapte à tous les moments de la journée. Pratique et rassasiant, il peut être consommé lors d’un déjeuner rapide sans risque de faim ou de grignotage dans l’après-midi.

6 Un ingrédient pour contrôler son poids
La composition du pain alliant fibres et glucides complexes procure un sentiment de satiété qui évite de consommer entre les repas. Cet atout peut être utilisé sans contrainte puisque sa consommation seule n’apporte que peu de matière grasse ou de sucre.

7 La garantie d’un petit déjeuner complet
Consommer une ou des tartines pour démarrer la journée est un bon moyen de ne pas éprouver une sensation de faim et une baisse d’énergie en fin de matinée.

8 L’indispensable pour un repas convivial
Un repas sans pain n’est pas un repas. « Le pain sur la table avant de commencer un repas » est un rite qui demeure très ancré dans nos usages sociaux. L’oublier accélère la déstructuration des repas et l’arrivée de mauvaises habitudes alimentaires.

9 Un bon apprentissage de la variété alimentaire
S’il est consommé depuis l’enfance, c’est un aliment qui peut servir de base pour apprendre les bons repères d’une alimentation variée et équilibrée.

10 Un aliment qui stimule tous nos sens
Le pain est l’un des rares aliments à concentrer autant de qualités organoleptiques.

L’avis du Dr Annie Lacuisse Chabot, médecin nutritionniste et endocrinologue

« La consommation d’une baguette, souvent motivée par le plaisir, joue un rôle intéressant pour combler les déficits nutritionnels. En effet, 17,4% des apports énergétiques quotidiens d’un adulte (en moyenne 2070 Kcal/j) sont apportés par le pain [4]. Il est ainsi le premier contributeur en énergie, en glucides complexes et en fibres. Continuons à nous faire du bien en croquant le quignon à la sortie de la boulangerie et à consommer du pain ! »

Références :

  1. Auteur de « Maigrir, la transformation de soi » aux éditions Odile Jacob
  2. Etude CCAF 2007 - CREDOC
  3. Bourre JM. et al. Valeur nutritionnelle (macro et micronutriments) de farines et pains français. Médecine et Nutrition. 2008 44, 49-76
  4. Pains courants, pains de tradition, pain de mie / buns, sandwichs avec du pain

SOURCE : Observatoire du pain

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s