Obésité en France : les chiffres d'ObÉpi 2006

lu 10402 fois

Depuis 1997, Roche, en partenariat avec la TNS Healthcare SOFRES, réalise une enquête triennale, baptisée Obépi, sur la fréquence du surpoids et de l'obésité dans un échantillon représentatif de la population française adulte (*). Chiffres et données majeures sélectionnés par Nutrinews.

En 2006, l’obésité concerne 12,4 % de la population française soit plus de 5,9 millions de personnes. Une augmentation persistante depuis 9 ans, qui tend cependant à s’atténuer (11,3 % d’obèses en 2003 et 8,2 % en 1997). L’augmentation relative de l’obésité entre 1997 et 2006 apparaît cependant plus rapide et plus importante chez la femme (+64%) que chez l’homme (+40%).

La fréquence du surpoids n’augmente pas. En 2006, 29,2 % de la population, soit environ 13,9 millions de personnes sont en surpoids. Les hommes plus souvent que les femmes : 35,6 % d’entre eux sont en surpoids, contre 23,3 % des femmes.

Le tour de taille moyen de la population augmente : il est passé de 84,6 cm en 1997 à 88 cm en 2006, soit +3,4 cm en 9 ans. Si le tour de taille augmente avec l’âge quel que soit le sexe, il progresse de façon particulièrement nette chez les femmes.

En 2006, la population des 65 ans et plus a un poids moyen de 71,1 kg, proche de celui de l’ensemble des adultes (70,5 kg). En revanche, la proportion d’obèses chez les seniors est plus importante que dans la population générale (16,5 % versus 12,4 %), aussi bien chez les hommes (17,1 %) que chez les femmes (16 %). La fréquence de l’obésité diminue au fur et à mesure que les seniors avancent en âge : 17,9 % chez les 65-69 ans et 11,6 % chez les 80 ans et plus. Cette diminution s’observe aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

L’enquête 2006 confirme que les facteurs socio-économiques influencent considérablement la prévalence de l’obésité, qui reste inversement proportionnelle au niveau de revenus du foyer. Le Nord reste la région qui connaît la plus forte fréquence d’obésité en 2006 (18,1 %), suivie par l’Est (14,1 %) et le Bassin Parisien (13,4 %). Mais aucune région n’est épargnée.

L’obésité semble survenir plus tôt dans la vie.

(*) Contacts Presse Roche - email : fanny.gaudry@roche.com
Tél. : 0146 40 51 03 & 06 78 45 81 38 - Fax : 01 46 40 54 32

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s