Obésité de l'enfant : « L'approche EPODE, alternative à la chirurgie gastrique ? »

lu 5646 fois

Dans un éditorial daté du 26 février 2009 de la prestigieuse revue scientifique « New England Journal of Medecine », Martijn B. Katan (Université Libre d'Amsterdam) met en perspective les stratégies de prévention et traitement de l'obésité. Après avoir souligné l'inefficacité des régimes restrictifs, quels qu'ils soient, il met en exergue l'intérêt de la démarche EPODE « seule alternative efficace aujourd'hui pour éviter le développement d'une chirurgie gastrique de l'obésité » à l'échelle industrielle.

« Obésité de l’enfant : « L’approche EPODE, alternative à la chirurgie gastrique ? » Ces propos reposent sur les résultats récemment publiés de l’étude scientifique préliminaire, Fleurbaix-Laventie Ville Santé [1] et le développement D’EPODE (Ensemble Prévenons l’Obésité Des Enfants) dans plus de 200 villes en Europe [2].

L’étude Fleurbaix-Laventie Ville Santé, mise en place dans deux villes du Pas de Calais en 1992, a permis de mettre en évidence l’intérêt de la mobilisation des acteurs locaux d’une ville pour faciliter les changements de mode de vie de toute la population. Ces acteurs locaux, (enseignants, commerçants, restaurateurs, élus, professionnels de santé, tissu associatif...) sont incités à travers leurs pratiques professionnelles quotidiennes à porter des messages et actions vecteurs de changements durables de comportement.

Après douze ans d’actions mises en place dans les villes du Nord-Pas-de Calais, les auteurs [3] ont mis en évidence en 2004 une différence très significative entre la prévalence du surpoids et de l’obésité de l’enfant à Fleurbaix-Laventie (8.8%) comparée à celle de villes témoins (17.6%), alors que les chiffres de prévalence étaient identiques dans les villes de Fleurbaix-laventie et les villes témoin en 1992 (11%).

Ce sont les enseignements de cette étude préliminaire qui ont permis de concevoir et mettre en place la méthode EPODE, aujourd’hui adoptée par plus de 200 villes françaises mais aussi espagnoles, belges et grecques. La démarche EPODE est soutenue par la Direction Générale Santé-Consommateurs de l’Union Européenne au travers d’un réseau, EPODE European Network, visant à permettre aux Etats européens de bénéficier de la méthode.

Pour Martijn B. Katan « comme le choléra, l’obésité est un problème qui ne peut être résolu par des individus, mais nécessite une action communautaire... Le succès d’approches communautaires (telles EPODE) suggère que pour prévenir l’obésité, nous devrions avoir des approches plus environnementales impliquant les collectivités et communautés. »

EPODE : Un modèle de prévention qui s’étend et s’exporte

Lancé en janvier 2004 dans 10 villes pilotes françaises, EPODE « Ensemble, Prévenons l’Obésité Des Enfants » est un programme de prévention de l’obésité infantile visant à modifier progressivement et en profondeur les comportements alimentaires et d’activité physique des familles.

C’est à l’échelon local, au coeur même des villes, que des actions transversales sont menées pour mobiliser l’ensemble des acteurs de la ville : collectivités locales, Éducation Nationale, professionnels de santé, professionnels de la petite enfance, commerçants, producteurs, restaurateurs...

Promouvoir une alimentation diversifiée, équilibrée, abordable et plaisante ou encore, inciter à la pratique d’une activité physique régulière sont autant d’actions concrètes menées sur le terrain pour lutter contre la prise de poids excessive des enfants.

Le partenaire privé fondateur qu’est la Fondation Nestlé soutient le programme depuis son lancement. La Fondation Internationale Carrefour l’a rejoint en janvier 2006. Conscientes de l’urgence de se mobiliser concrètement pour limiter l’augmentation de l’obésité infantile, près de 200 nouvelles villes françaises développent à leur tour le modèle EPODE depuis février 2007 et ce, grâce au soutien du Club des Partenaires EPODE et du Club des Maires EPODE.

Références :

  1. 2008 December 23 (Epub ahead of print)
  2. Westley H. Thin living, BMJ 2007 ;335 :1236-7.
  3. Romon M, Lommez A, Tafflet M, et al. Downward trends in the prevalence of childhood overweight in the seing of 12-year school- and community-based programmes. Public Health Nutrition

SOURCE : EPODE

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s