Nutrition et cancer : la mobilisation

lu 3030 fois

La lutte contre le cancer est un axe prioritaire en santé publique à l'échelle nationale et internationale. De nombreux pays se mobilisent, et une coordination pour une action préventive consensuelle se met en place.

Le cancer est une maladie multifactorielle. A côté des différents facteurs génétiques, hormonaux et environnementaux susceptibles d'intervenir dans le déterminisme des cancers, nombre de données épidémiologiques, expérimentales et cliniques montrent que des facteurs comportementaux, notamment l'alimentation, sont des déterminants importants sur lesquels il est possible d'agir en vue d'une prévention. Aussi, plus que jamais, l'identification de ces derniers doit être précise et établie avec un degré de certitude suffisant pour aboutir à une recommandation de santé publique. Programmes de prévention et structures en réseau se sont mis en place depuis quelques années pour répondre à l'attente de la société dans ce domaine.

Le réseau mondial du WCRF

Le réseau mondial du WCRF (World Cancer Research Fund) est l'exemple d'une mobilisation internationale dédiée à la prévention et à la maîtrise du cancer par une alimentation et des modes de vie équilibrés. Son siège stratégique, le WCRF international opérant à Londres, chapeaute un réseau mondial constitué d'organisations membres présentes aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Allemagne et à Hong Kong, et collabore avec d'autres organisations engagées dans la promotion de la santé et la prévention de maladies. La création d'une organisation membre en France est prévue pour 2003. C'est grâce à la générosité de plus de neuf millions de donateurs que le réseau a pu se développer. Le WCRF international encourage et finance la recherche scientifique sur le thème alimentation et cancer et communique les résultats au grand public et aux professionnels de la santé par des programmes d'information et d'éducation et l'édition de brochures, dépliants et lettres d'informations. Sa tâche est d'encourager la population à choisir et apprécier une alimentation et des modes de vie équilibrés et de s'assurer que le fondement scientifique des recommandations visant à réduire le risque de cancer est valide et d'actualité. Ainsi, un premier rapport d'expertise, Food, Nutrition and the Prevention of Cancer : a global perspective, a été publié en 1997. Une prochaine édition est prévue pour 2006. Dans ce rapport, 15 experts scientifiques internationaux ont analysé plus de 4 500 études sur les aliments, la nutrition et le cancer. Véritable ouvrage de référence international, il a permis d'établir un fondement scientifique solide donnant une nouvelle orientation à la prévention du cancer ainsi qu'aux politiques de santé publique de par le monde. Un résumé réactualisé de ce rapport et appliqué au contexte français vient d'être publié. Il résulte du travail conjoint du WCRF et du réseau National Alimentation Cancer Recherche (NACRe) et intègre des informations récentes et spécifiques à la France. Destinée à un public large et averti, cette brochure, disponible sur le site du WCRF, est riche en informations intéressantes et accessibles.

Le réseau NACRe

Le réseau NACRe a été créé en janvier 2000 à l'initiative des équipes et laboratoires français engagés dans la recherche sur alimentation et cancer. Plus de 20 équipes issues de différents organismes (INRA, INSERM, CNRS, université, CNAM, AP-HP…) et développant des approches complémentaires en font partie.

Son objectif est de favoriser les échanges scientifiques et d'optimiser les moyens de recherche et les compétences pour une meilleure connaissance des déterminants alimentaires et nutritionnels des cancers dans une finalité de prévention. Un service Internet permet aux chercheurs de partager des informations scientifiques et pratiques (voir le site : réseau NACRe).

Plusieurs groupes de travail ont été mis en place, aboutissant à la publication d'Articles et Brèves de synthèse (Fibres et cancer colorectal, Fruits et légumes et cancer). De nouveaux thèmes sont en cours d'étude depuis 2002 (Viandes et cancer, Lipides et cancer, Micro-constituants et cancer…). Des ateliers méthodologiques sont organisés (Épidémiologie en 2001, Modèles expérimentaux en 2002). Outre sa contribution à l'élaboration du résumé du rapport d'expert de 1997 du WCRF, le réseau NACRe a à son actif la validation de la brochure en cours de publication Nutrition, Alimentation et Cancer réalisée dans le cadre du Programme National Nutrition Santé (PNNS) et destinée aux professionnels de santé. Enfin, le réseau NACRe élabore des fiches de prise de position concernant des sujets dans le domaine alimentation et cancer faisant l'objet de polémiques alimentées par les média.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s