Nouveaux présentoirs de caisses chez E. Leclerc : fin des caprices et progrès nutritionnel

lu 4011 fois

Qui n'a pas vécu la crise interminable d'un enfant qui réclame sans relâche un paquet de bonbons chocolatés au moment du passage en caisse ? Qui n'a pas dû céder à ladite crise sous peine de voir ses tympans éclater et cela bien que l'heure du dîner soit proche ? Moments de solitude intense, désarroi devant les hurlements d'un bambin pourtant adorable la plupart du temps...

« Nouveaux présentoirs de caisses chez E. Leclerc : fin des caprices et progrès nutritionnel » Les caprices des enfants devant les caisses des supermarchés ne sont pas rares, loin de là. Mais saviez vous que 63 % (*) des Français ont déjà été confrontés au moins une fois, dans leur quotidien, à des caprices de leurs propres enfants afin d’obtenir un ou plusieurs des "produits-tentations" exposés en présentoirs de caisse ? Vous avez déjà vécu de telles situations et avez dû déclarer forfait ? Alors vous faites partie des nombreux parents pour qui le passage en caisse avec des enfants représente un véritable calvaire. De telles anecdotes sont malheureusement fréquentes, devant tes caisses des supermarchés, et induisent des comportements à même de favoriser le surpoids et l’obésité.

Il y a quelques mois, les Centres E.Leclerc prenaient l’initiative pionnière de retirer les confiseries à destination des enfants, placées devant tes caisses. Ce lieu étant en effet un point de passage et d’attente obligatoire, l’enseigne a préféré préserver les enfants des tentations qu’ils éprouvaient jusqu’alors au moment du passage en caisse.

L’enseigne prenait alors la décision de remplacer certaines références de sucreries par des catégories de produits nutritionnellement plus vertueuses. Une manière de contribuer à apporter des solutions au problème de l’obésité infantile en France. Parce que ce nouveau fléau touche désormais de manière significative l’hexagone avec notamment 10 à 14 % des enfants français et 17 % de la population globale en surpoids, aucune initiative n’est à négliger. C’est en effet la multiplication d’initiatives qui permettra d’oeuvrer utilement contre l’obésité.

En janvier 2009, E.Leclerc est bien au rendez-vous et propose en lieu et place des 13 références de sucreries retirées il y a quelques mois, une nouvelle offre de produits 100 % naturels à base de fruits, pommes, fraises, abricots, dattes, figues, pruneaux, raisins secs... sains et équilibrés. E.Leclerc conçoit ainsi les devants de caisses « nouvelle génération », composés de produits sains et bons : compotes-gourdes allégées en sucres et petits sachets de fruits secs Marque Repère sont en cours d’implantation depuis janvier 2009 pour à terme une nouvelle offre disponible devant les caisses de tous tes magasins E. Leclerc.

L’avis de Josée Cloutier, Nutritionniste

Aujourd’hui, le surpoids et l’obésité peuvent être considérés comme une véritable épidémie à l’échelle mondial, En France, les pouvoirs publics sont très actifs et de nombreuses campagnes de prévention sensibilisent les consommateurs à l’importance d’une alimentation saine et équilibrée. Mais je reste convaincue que les pouvoirs publics ne peuvent agir seuls et que les industriels et les distributeurs doivent eux aussi faire des efforts. La fin des tentations "gourmandes" en caisse pour les enfants ?

Quelle bonne nouvelle ! En tant que nutritionniste, je ne peux que saluer l’initiative de E.Leclerc. Empreinte de responsabilité, il s’agit d’une action concrète répondant aux attentes de la majorité et, qui, je l’espère, va faire des émules. D’autant que les produits qui sont amenés à remplacer les références retirées présentent beaucoup de qualités. Ils fournissent notamment des glucides qui apportent une énergie rapidement disponible au moment du goûter. Je recommanderais volontiers l’un ou l’autre de ces produits dans le cadre d’un encas équilibré, accompagné d’une boisson ou d’un produit laitier.

Avec leurs packagings colorés, et leur petit format pocket, les gammes "Douceur du Verger" et "Couleurs Vives" constituent donc de nouveaux encas pratiques et gourmands qui invitent au nomadisme. Facilité, gourmandise et équilibre, les secrets pour une collation définitivement saine et moderne... autorisée au passage en caisse. Pour que les parents ne culpabilisent plus d’offrir de temps à autre un petit plaisir à leurs enfants et pour que les plus petits réapprennent ce qu’est un goûter équilibré...

(*) Etude Opinion Way pour les Centres E.Leclerc, janvier 2009

SOURCE : E.LECLERC

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s