Nouveau conditionnement de boissons alcooliques : risques de désinformation du public

lu 1952 fois

L'Académie nationale de médecine vient d'être informée de la mise sur le marché de canettes de vin dont l'intitulé est à l'évidence susceptible d'induire le consommateur en erreur.

« Nouveau conditionnement de boissons alcooliques : risques de désinformation du public » - Crédit photo : © Dawn Hudson - Fotolia.com L’Académie nationale de médecine vient d’être informée de la mise sur le marché de canettes de vin dont l’intitulé est à l’évidence susceptible d’induire le consommateur en erreur.

Ces canettes sont diffusées avec le sigle 1=1, le contenu d’une canette étant présenté comme correspondant à un verre de vin. En réalité, une telle canette contient 18,7 cl. de vin rouge à 13,5 vol%, soit 20,2 grammes d’alcool pur. Cette quantité d’alcool est double de celle contenue dans un « verre standard » délivré dans un lieu public (café ou restaurant), soit 10 grammes. Cette discordance tient à la référence à un grand verre de dégustation (18,7 cl., soit le quart d’une bouteille de 75 cl.) au lieu du verre standardisé, ainsi qu’à l’utilisation d’un vin dont le degré alcoolique est élevé (13,5 vol%).

D’autre part l’éventuelle assertion selon laquelle la consommation d’une telle canette permettrait de ne jamais dépasser le seuil légal d’alcoolémie au volant n’est pas scientifiquement fondée en raison des grandes variabilités individuelles.

L’Académie nationale de médecine s’élève contre cette désinformation et recommande la prise des mesures nécessaires pour éviter ses conséquences. Elle souligne que la diffusion de ces canettes est un nouvel exemple de l’intérêt, préconisé dans son rapport du 28 novembre 2006**, de remplacer dans les messages de prévention la notion mal définie de « verres standard » par celle d’« unités d’alcool » (une unité correspondant à 10 grammes d’alcool pur) et de faire figurer sur tout conditionnement de boissons alcooliques son contenu en « unités d’alcool ». Dans le cas présent, si le contenu en unités (2 unités) avait figuré clairement sur l’étiquetage de ces canettes, toute confusion avec « 1 verre » aurait été évitée.

(Communiqué de presse de l’Académie nationale de médecine - 10 juin 2008)

SOURCE : Académie Nationale de Médecine

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s