Nos besoins en eau...

lu 2374 fois

En 2004, aux États-Unis, un comité d'experts s'est réuni afin de proposer de nouvelles recommandations concernant les besoins en eau et de remplacer les anciennes RDAs. Cet article résume les principales données issues de ces débats.

Chez un adulte jeune, l'eau représente 50 à 70 % du poids corporel, les variations sont dues aux différences de composition corporelle, la masse maigre en contenant environ 73 % et la masse grasse 10 %.

Chaque jour, 5 à 10 % de l'eau corporelle est renouvelée. Les pertes en eau (urines, fèces, respiration, transpiration...) sont compensées par les apports des boissons (80 %) et des aliments (20 %). Les nouvelles recommandations ne fixent pas des besoins minimaux mais des apports satisfaisants (adequate intake, ou AI) pour la majorité d'une population en bonne santé.

Chez les adultes, les AI sont de 3,7 l/j pour l'homme et 2,7 l/j pour la femme. L'activité physique augmente les besoins parallèlement aux pertes sudorales, ces dernières variant en fonction de la durée et de l'intensité de l'activité. Les besoins hydriques - à exercice égal - peuvent tripler d'une température de 20 °C à une température de 40 °C. D'autres facteurs peuvent affecter les pertes sudorales : l'humidité de l'air, l'habillement, etc.

Malgré toutes ces variables, l'organisme humain arrive à équilibrer avec précision sa balance hydrique, pour peu que des boissons et des aliments soient à sa disposition.

(Nutrition Reviews 2005 ; 63(6) : S30-39.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s