Ne négligez pas les brûlures d'estomac

lu 14175 fois

Les brûlures d'estomac - plus scientifiquement dénommées reflux gastro-oesophagien - provoquent la régurgitation du contenu de l'estomac dans l'oesophage. Chez la plupart des personnes, le problème est causé par un mauvais fonctionnement de l'anneau musculaire situé entre l'oesophage et l'estomac (le sphincter oesophagien). Ces troubles peuvent se traduire par une sensation de brûlure qui s'accentue après les repas, des régurgitations acides, une difficulté à avaler, une douleur lors de la déglutition. des maux d'estomac, des vomissements, des expectorations (crachats)...

S'il apparaît de façon transitoire, le reflux gastro-oesophagien n'a pas de conséquences graves sur la santé. En revanche, un reflux-oesophagien chronique expose de façon prolongée l'oesophage aux substances acides qui viennent de l'estomac et peut engendrer une inflammation appelée oesophagite, des ulcères oesophagiens, et parfois un rétrécissement du diamètre de l'oesophage.

Chez les personnes âgées, le reflux peut également augmenter les risques d'anorexie et de dénutrition, et conduire à une perte de poids qui peut avoir des conséquences dramatiques si elle n'est pas détectée à temps. Au Canada, on estime que 29 % de la population serait incommodée par des épisodes de reflux gastro-oesophagien.

Aux États-Unis, 44 % de la population adulte aurait des reflux au moins une fois par mois. Les personnes qui ont une hernie hiatale, les femmes enceintes (au cours des derniers mois de la grossesse, lorsque le bébé exerce une pression supplémentaire sur l'estomac), les personnes obèses et les personnes âgées (dont le sphincter oesophagien devient moins efficace) sont particulièrement concernées.

Pourtant, des médicaments (anti-acides) ainsi que des conseils hygiéno-diétéiques suffisent généralement à atténuer les symptômes et prévenir les risques de récidive... Si vous êtes sujet au reflux, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien !

Brûlures d'estomac : conseils hygiéno-diététiques pour atténuer les symptômes et prévenir les récidives

  • Tentez de découvrir quels sont les aliments qui peuvent provoquer chez vous des symptômes de reflux, et évitez-les (café, chocolat, aliments gras ou épicés, boissons gazeuses, agrumes, tomates, etc.).

  • Mangez lentement : prendre le temps de bien mastiquer les aliments évite de surcharger l'estomac.

  • Réduisez votre consommation d'alcool (surtout pas d'alcool l'estomac vide).

  • Pour les personnes obèses, veillez à perdre du poids.

  • Certains médicaments peuvent causer des symptômes de reflux: l'aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les médicaments contre l'ostéoporose. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

  • La nuit, élevez la tête du lit (avec des blocs de bois sous les pattes de la tête du lit, quelques oreillers supplémentaires ne suffisent pas).

  • Évitez : de consommer de la menthe (poivrée ou verte) ; les repas gras et copieux (en privilégiant plutôt les repas légers, mais plus fréquents) ; de vous étendre après avoir mangé (attendez de deux à trois heures) ; de manger durant les trois ou quatre heures qui précèdent l'heure du coucher ; de fumer (car le tabac provoque une plus grande acidité dans l'estomac) ; la tension et le stress ; les vêtements et ceintures trop ajustés.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s