Nanotechnologies et alimentation

lu 4008 fois

Depuis l'invention de la cuisine il y a 300 000 ans, l'homme a utilisé diverses technologies pour modifier sa nourriture. Le développement de l'agriculture, il y a environ 10 000 ans, a entraîné la mise au point de toutes sortes de nouvelles technologies, des plus basiques concernant les méthodes de préservation des aliments (salaison, séchage, fumage) aux plus élaborées permettant d'améliorer les rendements des récoltes.

« Nanotechnologies et alimentation » - Crédit photo : www.udaff.com L'industrialisation de la production alimentaire, au 19ème siècle, a permis le développement de technologies innovantes dans les domaines du traitement et de la conservation des aliments. Si certaines ont parfois été acceptées avec réticence (par exemple, la pasteurisation du lait), d'autres, comme le pré-emballage de plats surgelés "prêts à manger", ont été acceptées sans sourciller par le consommateur.

De nos jours, bien que l'introduction des nanotechnologies dans la chaîne alimentaire n'en soit encore qu'à ses balbutiements comparativement aux secteurs de l'électronique, de la chimie ou de l'industrie pharmaceutique, l'envergure du débat actuel autour des nanotechnologies a incité les Lords composant le Science and Technology Committee à examiner les relations entre nanotechnologies et alimentation. Leurs conclusions sont exposées dans un rapport publié en janvier 2010 disponible ici.

Pour de plus amples informations, télécharger gratuitement ce rapport au format pdf

(Par Maggy HEINTZ - BE Royaume-Uni numéro 105 (14/09/2010) - Ambassade de France au Royaume-Uni / ADIT)

SOURCE : ADIT

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s