Mon assiette, ma santé, ma planète

lu 4352 fois

Nous n’allons pas bien. Obésité, diabète, cancer et infarctus explosent et sont freinés (sans être arrêtés) au prix d’un immense coût social. Personne ne s’intéresse à la genèse de ces maladies de civilisation qui sont autant de maladies environnementales. Pourtant, le lien entre la souffrance des terres cultivées et celle de chacun de nos organes vitaux est connu, de mieux en mieux démontré et largement accepté par la science...

Le livre

« Mon assiette, ma santé, ma planète » Des friches brûlées d’Amazonie à notre corps inflammé, des terres stressées à nos cellules oxydées, nous mesurons chaque jour sur notre santé les effets des outrances infligées à notre planète, aux animaux d’élevage et… à nos corps. Chaque jour on abat des chaînes alimentaires patiemment construites depuis des millénaires. Les terres sont « soignées » par des épandages de pesticides, tandis que les épandages de médicaments pour les hommes et d’additifs pour les animaux compensent en partie les résultats de nos erreurs.

Un autre mode de production est déjà en train de se construire, en Europe et aux Etats-Unis. Réaliste, rentable, il sera capable de bien nourrir les dix milliards de terriens que nous serons demain. Dans un monde où pesticides et médicaments seront enfin l’exception et où les équilibres naturels redeviendront la règle.

Il faut lire ce livre car il apporte une vision originale de l'état de l'agriculture et des modes de production alimentaire contemporains : catastrophiques !

Il faut le lire car il montre de façon claire les relations entre l'agriculture moderne et la question urgente de la perte de biodiversité sur la planète, entre la façon dont nous nous nourrissons et la façon dont on nourrit les animaux que nous utilisons pour "faire" nos aliments.

Il faut le lire car, si on se lasse des disputes un peu stériles des climatologues, il faut prendre conscience que le climat et l'effet de serre ne sont que des aspects partiels de la tragédie écologique totale de l'époque !

Il faut le lire pour comprendre que "résister" aux statines et "résister" aux OGM et aux monocultures qui empoisonnent les sols sont les deux faces de la même médaille, ici et ailleurs ...

On peut aussi "résister" à certaines thèses et affirmations apparemment un peu courtes de Pierre Weill, notamment quand il aborde les questions de santé humaine, mais de façon générale on apprendra beaucoup à la lecture de son livre, et rien n'interdit (à tout honnête homme ou femme consciencieux) d'aller vérifier par soi-même ce qu'il nous raconte ... Je l'ai fait, et j'en reviens plein de respect pour l'auteur !

Dr Michel de Lorgeril, cardiologue et chercheur au CNRS

L'auteur

Ingénieur agronome, Pierre Weill a participé à plusieurs études cliniques et a signé de nombreux articles dans la presse scientifique qui décrivent les effets de l'alimentation sur la santé humaine. En 2007, il a publié « Tous gros demain ? », un livre remarqué tant par la communauté scientifique que par le grand public. Il est également à l'origine de l'Association Bleu-Blanc-Coeur qui organise, grâce à une démarche de filière et un cadre scientifique solide, une agriculture à vocation santé en réintroduisant des sources végétales traditionnelles et riches en Oméga 3 dans l’alimentation des animaux (herbe, lin, luzerne, lupin...) afin d'élaborer des produits naturels, savoureux, bons pour nous et notre planète.

Découvrir le livre « Mon assiette, ma santé, ma planète », de Pierre Weill aux Editions Plon, 278 pages.

SOURCE : Editions Plon

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s