Moins gaspiller pour garantir de la nourriture pour tous

lu 2536 fois

Une nouvelle recherche européenne suggère qu'il serait possible d'améliorer la qualité de vie générale et de maintenir les ressources naturelles de notre planète en bon état si nous diminuons la quantité de déchets alimentaires et rendons la chaîne de production plus efficace.

Présentées dans la revue Science of the Total Environment, les résultats indiquent que la réduction des pertes et du gaspillage pourraient entraîner une diminution de moitié dans les pertes de denrées alimentaires et pourraient permettre de nourrir un milliard de personnes. La sécurité alimentaire s'en verrait également améliorée.

Pour la première fois, des chercheurs de l'université d'Aalto, en Finlande, ont démontré une estimation valide pour le nombre de personnes qui pourraient être nourries si le gaspillage alimentaire était contrôlé. Réduire les pertes alimentaires de moitié permettrait d'apporter à un milliard de personnes en plus des ressources naturelles alimentaires pour une population terrestre s'élevant à 7 milliards. Les chercheurs expliquent que cela serait possible même si le gaspillage alimentaire est réduit que d'un infime pourcentage à l'échelle mondiale.

« Il n'y a pas assez d'eau potable sur toute la Terre », commente le Dr Matti Kummu de l'université finlandaise. « Il n'est pas possible de récupérer des terres agricoles et certains minéraux de matières premières pour les engrais connaissent un certain déclin. Parallèlement, un quart des calories des aliments traités est perdu ou gaspillé aux différentes étapes de la chaîne de production alimentaire, ce qui entraîne une perte inutile de ressources.»

Les chercheurs ont analysé l'effet des pertes alimentaires et leurs relations avec les ressources d'un point de vue mondial. Chaque année, les pertes de ressources alimentaires s'élèvent à 27 mètres cubes d'eau potable, 0,031 hectares de terres agricoles et 4,3 d'engrais par habitant.

« L'agriculture utilise plus de 90% de l'eau potable consommée par l'homme et la majorité des matières premières utilisées pour les engrais », commente le Dr Kummu. « Une meilleure production alimentaire et une réduction des pertes sont des sujets très importants pour l'environnement ainsi que pour le futur de la sécurité alimentaire.»

L'équipe a découvert que 614 kilocalories sont gaspillées par personne chaque jour, suite au gaspillage de denrées alimentaires dans la chaîne de production alimentaire. Si le gaspillage n'était pas un problème, la production alimentaire mondiale offrirait 2609 kilocalories par portion comestible par personne par jour. L'avantage serait que la réduction du gaspillage alimentaire aboutirait à un total de ressources alimentaires viables pour huit milliards de personnes.

Des chercheurs de la VU d'Amsterdam aux Pays-Bas et l'université de Bonn en Allemagne ont apporté leur contribution à cette étude.

(Kummu, M., et al. "Lost food, wasted resources: global food supply chain losses and their impacts on freshwater, cropland and fertiliser use", Science of the Total Environment, 2012.)

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s