Moins de glucides pour plus de satiété

lu 7223 fois

Il existe plusieurs moyens pour lutter contre l'excès de poids, dont l'un est de manger moins. Ce qui est important est de diminuer l'apport alimentaire sans avoir trop faim. La plupart d'entre nous n'accepterons pas d'avoir faim sur le long terme C'est une des raisons majeures pour lesquelles les individus n'arrivent pas à suivre un régime et aussi une des principales raisons pour lesquelles, d'une manière générale, les régimes ne fonctionnent pas longtemps...

« Moins de glucides pour plus de satiété  » - Crédit photo : www.planetcoach.fr À première vue, l’idée de manger moins sans avoir faim n’a pas de sens. Mais c’est sans considérer le fait que les différents types d’aliments satisfont l’appétit à des degrés différents.

Un facteur qui semble jouer un rôle ici, c’est la vitesse et la mesure dans laquelle le sucre d’un aliment passe dans le sang (Index Glycémique ou indice glycémique ou IG). Il ya beaucoup d’éléments qui prouvent que la baisse des aliments à haut IG, à calories identiques, satisfait mieux la faim qu’une alimentation plus élevée en aliments à haut IG.

Une étude publiée ce mois-ci dans la revue scientifique European Journal of Clinical Nutrition a testé les effets biochimiques d’une alimentation avec un haut ou un bas taux d’indice glycémique. Les paramètres biochimiques du glucose, de l’insuline, de la cholécystokinine et de la ghréline (une hormone qui stimule l’appétit) ont été contrôlés.

Une alimentation à bas IG a entraîné une baisse des niveaux de sucre et d’insuline, ce qui n’est pas surprenant. Il serait d’ailleurs utile de vérifier les courbes de glycémie pour voir s’il y a une différence de fluctuation du taux de glycémie entre les deux types de régimes. Une étude qui a eu cette approche a révélé que le niveau du sucre dans le sang concorde avec niveaux de la faim.

Cette étude n’a trouvé aucune différence dans les niveaux de ghréline entre les deux régimes, alors que sur une période de sept heures après les repas, le niveau de la cholécystokinine était plus élevé après un repas à plus faible IG.

Or, cette hormone permet de promouvoir le sentiment de satiété. Traditionnellement, on pense qu’il est sécrété lors de consommation de graisses. Toutefois, les matières grasses étaient les mêmes dans les deux régimes. Cette étude met donc en lumière un nouveau mécanisme qui contribue à expliquer le fait que les aliments à faible IG offrent plus de satiété.

Quel aliment parmi l’orge, l’avocat, le panais, les tomates et les barres Snickers a l’indice glycémique le plus bas et lequel a le plus haut ? Réponse : le yogourt, les tomates et les avocats ont le taux le plus faible - IG 15. L’orge est de 25. Le panais est le plus élevé à 97, le snickers étant de 40.

(Par le Dr. John Briffa, médecin basé à Londres, journaliste en médecine, spécialisé dans la nutrition et la médecine naturelle.)

SOURCE : La Grande Epoque

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s