Mieux vaut être riche et âgé pour manger vraiment équilibré !

lu 5431 fois

C'est le constat le plus inquiétant qui ressort d'un dernier sondage BVA / La Matinale de Canal+ « Les Français et la nourriture » qui a interrogé les Français sur leurs habitudes alimentaires et la façon dont ils jugent le contenu de leurs assiettes (*). Même si les 3/4 des Français estiment manger équilibré, les inégalités restent fortes selon l'âge et le revenu...

« Mieux vaut être riche et âgé pour manger vraiment équilibré ! » - Crédit photo : www.ecole-valmont.org 73% des Français pensent avoir une alimentation équilibrée. Effectivement, légumes et salades font partie des aliments les plus souvent consommés. Mais les inégalités sont fortes selon l'âge et le revenu : Les plus diplômés (83%), les plus aisés (84%) et les plus de 50 ans sont les plus nombreux à le penser (87%). Inversement, les jeunes (46%) et les Français disposant des plus bas revenus (60%) sont beaucoup plus mitigés sur le sujet.

Et la réalité rejoint largement la perception : légumes et salades (respectivement 73% et 61% de consommation, soit 83% de Français déclarant consommer « le plus souvent » l'un des deux) étant des aliments bien plus souvent consommés que les pommes de terre (27% dont frites et chips), les steak-frites (8%), les pizzas (8%) ou les sandwichs-burgers et autres kebabs (8%). C'est bien.

Ce qui est plus fâcheux, c'est que ce dernier ensemble « junk food » ou « mal-bouffe » représente tout de même 40% des aliments les plus souvent consommés par les Français. Surtout, la consommation de ces aliments est très clivée selon le revenu et l'âge : plus d'un jeune sur deux (54%) et d'un revenu modeste sur deux (51%) déclare consommer le plus souvent l'un de ces aliments alors qu'ils ne sont consommés régulièrement que par 3 personnes sur 10 parmi les plus de 50 ans (29%) et les Français les plus riches (31%).

Des améliorations importantes sont toutefois possibles : les trois quarts des Français déclarent se priver de poissons ou de fruits et légumes frais pour des raisons de budget. C'est évidemment particulièrement vrai pour les Français les plus pauvres et les plus jeunes.

S'ils en avaient les moyens financiers, 63% des Français déclarent qu'ils consommeraient plus de poissons, 61% plus de fruits frais et 58% plus de légumes frais. Comme ce sont malheureusement souvent les mêmes qui déclarent se priver de ces produits qu'ils savent sains, on arrive au total de 76% de Français qui se « privent » d'au moins l'un de ces aliments en raison de leur coût.

Plus inquiétant encore, un peu moins d'un Français sur deux (44%) se « prive » de ces trois aliments (fruits, légumes et poisson) pour des questions budgétaires. Ces frustrés de la nourriture saine sont logiquement plus nombreux parmi les plus jeunes (57% des 15-24 ans), les catégories populaires et les personnes aux bas revenus mais aussi aux revenus moyens. En fait, seuls les Français les plus riches (35%) et les plus âgés (37%) se restreignent peu sur ces trois catégories de produits.

Globalement, la consommation de viande est nettement moins impactée par le coût (35% contre 63% au poisson), même si un jeune sur deux (53%) et un revenu modeste sur deux (48%) se prive encore de viande en 2010 pour des questions de budget. Plus à la mode, les produits bio seraient nettement plus consommés (51%) si leur prix n'était pas jugé prohibitif.

Il est à noter que même si beaucoup de Français seraient tentés, l'appétence la plus forte pour ces aliments n'échappe pas à quelques clichés sur leur image un peu « bobo » : les femmes (56%), les trentenaires (60%) et surtout les « écolos » (74%) seraient les plus tentés s'ils avaient davantage de moyens.

(*) L'Institut BVA a réalisé ce sondage par Internet les 1er et 2 juin 2010 auprès d'un échantillon de 1043 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. La représentativité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de l'interviewé après stratification par région.

Source : Sondage BVA / La Matinale de Canal+

SOURCE : Sondage BVA / La Matinale de Canal+

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s