Mieux connaître l'origine agricole des aliments : Le blé tendre, la farine et le pain expliqués aux enfants

lu 5837 fois

D'où vient le pain que nous mangeons tous les jours ? Pour répondre à cette question, des ateliers pédagogiques ont eu lieu pendant le Salon International de l'Agriculture (SIA 2010), sur le stand du ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche, pour expliquer l'origine et la fabrication du pain aux enfants.

« Mieux connaître l'origine agricole des aliments : Le blé tendre, la farine et le pain expliqués aux enfants » - Crédit photo : www.museum.agropolis.fr Organisés à l'initiative de la direction régionale et interdépartementale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRIAAF Île-de-France) et en partenariat avec l'Observatoire du Pain et Passion Céréales, ce programme se poursuivra sur le terrain dans toute la région Île-de-France jusqu'en juillet 2010 et se terminera sous la forme d'un stand itinérant dans les écoles partenaires.

L'origine agricole des aliments : du blé tendre au pain

La présentation de la filière blé, farine, pain lors du SIA 2010 était la première étape d'un module pédagogique destiné aux élèves des classes de primaire, qui a vocation à s'articuler avec les programmes scolaires de manière pérenne, avec un double objectif :

  • Sensibiliser les enfants au lien entre alimentation et agriculture, en leur expliquant toute la chaîne de transformation qui mène « du champ à l'assiette » par l'exemple d'un aliment,
  • Renforcer le lien avec le territoire : faire prendre conscience aux enfants de l'occupation du territoire par les différents opérateurs de la chaîne alimentaire, et de leur rôle dans le façonnement des paysages de la région.

Incontournable du modèle alimentaire français et essentiel à toutes les populations, qu'elles soient urbaines ou rurales, le pain a été choisi,

  • d'une part, pour présenter la chaîne de production qui mène du champ de blé à la baguette,
  • d'autre part pour rappeler la spécificité céréalière de la région Île-de-France, dont 70% des surfaces agricoles leur sont dédiées, et qui compte également des meuneries et boulangeries en grand nombre.

SOURCE : Observatoire du Pain

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s