Mc Do et Quick interpelés sur la réduction des déchets

lu 2365 fois

La CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie) a constaté que McDonald's et Quick communiquent régulièrement sur les « efforts » qu'ils font en matière environnementale. Pourtant, il suffit de se rendre dans un de leurs restaurants pour déplorer le nombre considérable de déchets générés.

« Mc Do et Quick interpelés sur la réduction des déchets » - Crédit photo : www.lepointsurlatable.fr L’argument selon lequel les contenants utilisés sont globalement recyclables ou recyclés ne suffit pas : il faut de l’énergie pour les produire, les transporter, les valoriser ou les éliminer. Il y a donc un impact environnemental non négligeable.

La CLCV a interpelé les dirigeants de McDonald’s et Quick au mois de décembre 2008 sur cette question. Nous restons sans réponse à ce jour…

Afin de s’inscrire dans une logique de développement durable, il conviendrait d’utiliser des contenants réutilisables au moins pour les repas qui sont consommés sur place. Les boissons peuvent par exemple être servies dans des gobelets en plastique dur avec un système de consigne.

Le principe pourrait d’ailleurs être étendu à l’ ensemble des ventes de boisson en plein air. L’utilisation de gobelets en plastique dur consignés (généralement 1 euro) a déjà été expérimentée avec succès dans un certain nombre de festivals de musique en France, et se fait pour la plupart des évènements en plein air en Allemagne.

La CLCV appelle tous les professionnels concernés à adopter ce système de consigne qui présente un bien meilleur bilan écologique que l’utilisation de verres jetables.

Source : Le Point sur la table (www.lepointsurlatable.fr)

SOURCE : Le Point sur la table

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s