Mauvaises interprétations des messages santé

2876

Depuis cinq mois, les publicitaires sont obligés par le ministère de la Santé d'intégrer dans les spots télévisés pour les aliments industriels un bandeau recommandant l'arrêt du grignotage.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM
Débloquez cette page avec Multipass

D'après l'UFC-Que choisir, 57% des parents et 38% des enfants ne voient pas le message. Lorsqu'ils le lisent, 68% des parents et 63% des enfants l'interprètent de travers et croient que les produits promus sont équilibrés.

Le docteur Véronique Baltaksé, pédiatre nutritionniste, estime qu'il faut instaurer une vraie éducation alimentaire. Selon elle, ces messages ont été installés pour contenter à la fois les publicitaires et les programmes de santé publique : « Chacun s'est donné bonne conscience, mais le résultat est mauvais ».

(Le Parisien, Aujourd'hui en France, 30/07)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM