Mangez 5 fruits et légumes par jour !

lu 5890 fois

Les études montrant l'effet protecteur des fruits et des légumes s'accumulent... Au dernier congrès américain sur la prévention des cancers, une étude comparative a montré que manger au moins 3 fruits et légumes par jour (à l'exception des pommes de terre) permettait de réduire de 40 % le risque de développer un lymphome non hodgkinien et que le bénéfice était supérieur (50 %) avec les légumes verts et de la famille des choux.

L'effet protecteur était moins important mais réel avec les fruits entiers (pas les jus de fruits).

Une autre étude, française (Inserm, Strasbourg), a voulu vérifier si le vieil adage "une pomme par jour, la santé pour toujours" reposait sur des preuves scientifiques, bien que la richesse en polyphénols (antioxydants protecteurs) de la peau des pommes soit déjà prouvée. Leur conclusion - chez des rats pour l'instant: au bout de 6 mois, le groupe de rats nourris avec une mixture à base de pommes (peau comprise) avait moitié moins de lésions précancéreuses du côlon.

En 2003, l'enquête Su.Vi.Max l'avait confirmé : une consommation élevée de fruits et légumes- riches en vitamines et minéraux antioxydants - permet, entre autres, de réduire le risque de cancer (notamment digestif, ORL, poumon, peau). Le risque de cancer est plus élevé chez les hommes dont le niveau de bêtacarotène est le plus bas, mais - et c'est rassurant - ce risque diminue de 31 % chez ceux qui ont reçu des antioxydants à doses nutritionnels.

Le Dr Serge Hercberg, directeur de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), qui en a été le maître d'œuvre, déduit de ces résultats, rapportés à la population générale, que 40000 cancers pourraient ainsi être évités chaque année.

D'où l'intérêt de la campagne publicitaire visant à augmenter sa consommation de fruits et légumes (au moins 5 par jour). Mais ce n'est pas fini puisque l'amélioration de l'alimentation est un des objectifs du Plan cancer.

En attendant, reportez-vous au guide "La santé vient en mangeant", publié par le ministère de la Santé et l'Inpes (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé), gratuit sur Internet.

(Bien-Etre & Santé n°219 - 03/05)

SOURCE : Bien-Etre & Santé

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s