Manger méditerranéen pour vivre vieux ?

lu 6235 fois

Un régime méditerranéen comprenant de grandes quantités de fruits et légumes, du poisson et de l’huile d’olive est excellente en terme de santé cardiovasculaire. Mais il semble, selon une étude récente, qu’elle permette également de vivre longtemps.

Depuis les années 1950, les études menées sur la diète méditerranéenne, un régime alimentaire comprenant beaucoup de végétaux et de poisson et peu de produits et de graisses d’origine animale, avait des effets bénéfiques sur la santé. Il semble qu’outre le fait de préserver de l’apparition de pathologies cardiovasculaires, le régime méditerranéen permette de rallonger l’espérance de vie.

Rétrospection

Des scientifiques de l’Académie Sahlgrenska ont étudié les effets de l’alimentation méditerranéenne sur des personnes âgées en Suède.Ils ont analysé les données de l’étude nommée H70 afin de comparer les personnes âgées de 70 ans qui consommaient une alimentation de type méditerranéenne et ceux consommant une alimentation conventionnelle.

L’étude H70 avait été menée auprès de 1000 personnes âgées de 70 ans et plus dans la région de Gothenburg pendant une durée de près de 40 ans.

Vie plus longue

L’analyse des résultats a révélé que les personnes qui consommaient une alimentation de type méditerranéenne présentaient 20% de chance de vivre plus longtemps par rapport aux sujets consommant une alimentation conventionnelle.

En pratique, cela signifie que les adeptes de la diète méditerranéenne bénéficieraient de 2 à 3 ans en plus par rapport aux personnes consommant une alimentation de type occidentale.

D’autres études le confirment

Les résultats de ce nouvel essai viennent appuyer ceux de trois autres essais non publiés : un réalisé sur des Danois, le second mené dans le nord de la Suède et le troisième menée auprès d’enfants.

Les auteurs concluent en disant qu’il est clair qu’un régime alimentaire de type méditerranéen est corrélé avec une meilleure santé, non seulement pour les plus âgés mais également chez les plus jeunes.

(Par Adrien Loreis, diététicien, d'après Tognon G, Rothenberg E, Eiben G, et al. Does the Mediterranean diet predict longevity in the elderly? A Swedish perspective. Age, 2010; 33 (3): 439 DOI:10.1007/s11357-010-9193-1)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s