Manger bio, c'est pas du luxe

lu 3740 fois

Manger bio, est-ce vraiment du luxe ? Comment comparer les coûts entre bio et non bio ? Dans ce livre, l'auteur met tout sur la table et apporte des réponses sans ambiguïté. Disons-le d'emblée : manger bio n'est pas plus cher que consommer des produits « conventionnels » à condition de mieux équilibrer ses repas.

Le livre

« Manger bio, c’est pas du luxe » L’auteur démontre même que les aliments non bio coûtent plus cher au contribuable en raison des subventions versées aux agriculteurs conventionnels. Bien sûr, il faut ajouter à cela le coût des dégâts infligés à notre planète et des soins donnés à ses habitants, malades des pollutions dues à l’agriculture conventionnelle.

Manger bio, c’est aussi faire le choix du développement durable. Pour passer immédiatement à l’action, préserver sa santé et celle de la planète, Lylian Le Goff apporte des conseils nutritionnels, des recettes et des menus chiffrés.

Les auteurs

Médecin, Lylian Le Goff est impliqué depuis des années dans la prévention sanitaire. Cofondateur et animateur de plusieurs réseaux coopératifs, ses objectifs sont la promotion d’un véritable développement durable et l’essor des produits biologiques. Préfaces de Nicolas Hulot, Président de la Fondation pour la nature et l’homme et de Jean-Marie Pelt, Président de l’Institut européen d’écologie, professeur émérite de l’Université de Metz.

Découvrir le livre « Manger bio, c’est pas du luxe » de Lylian Le Goff (Préface de Nicolas Hulot et Jean-Marie Pelt) aux Editions Terre vivante, 127 pages.

SOURCE : Editions Terre vivante

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s