Loi anti-tabac : des médecins formés pour mettre des amendes

2447 Réagir

Dans le cadre de l'entrée en vigueur du décret antitabac le 1er février prochain, le ministère de la Santé forme certains de ses fonctionnaires (médecins inspecteurs, inspecteurs des affaires sanitaires et sociales, ingénieurs du génie sanitaire) à dispenser des amendes aux personnes qui enfreindraient la loi.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

Des prérogatives qui devraient être inscrites dans un décret qui sera publié la semaine prochaine. Toutefois les syndicats s'indignent et Etienne Lecomte, du syndicat des médecins inspecteurs affirme "on est utilisé à contre-emploi" et il ajoute "nous avons toujours une approche collective des problèmes de santé, comme dans la surveillance des épidémies.

Or là, on nous demande d'avoir une démarche répressive contre un individu. Sur le plan éthique, c'est contestable". Au ministère de la Santé on assure toutefois qu'il s'agit juste de "missions de contrôle".

(Le Figaro 17/01)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM