LipidomicNet : mise en oeuvre du nouveau projet de l'UE

lu 1560 fois

Les travaux du nouveau projet intitulé LipidomicNet (« Lipid droplets as dynamic organelles of fat deposition and release: translational research towards human disease ») ont pu démarrer grâce à l'arrivée de fonds avancés par l'UE. Le projet, approuvé en mai de cette année au titre du septième programme-cadre (7e PC), rassemble 21 groupes de recherche européens et 5 PME (petites et moyennes entreprises). Son objectif est de promouvoir des travaux de recherche sur le rôle fonctionnel et structurel des lipides dans la santé et les maladies humaines, et d'attirer les meilleurs jeunes chercheurs dans ce domaine de recherche révolutionnaire.

« LipidomicNet : mise en oeuvre du nouveau projet de l’UE » - Crédit photo : gfev.univ-tln.fr Les lipides sont des unités de construction de base pour les biomembranes, où a lieu la vaste majorité des fonctions cellulaires. On trouve des milliers de types de lipides dans une même cellule; la plus connue est le cholestérol. Les lipides jouent un rôle important dans de nombreuses maladies fréquentes, telles que les maladies cardiaques, le diabète de type 2 lié à l’obésité, les attaques cardiaques et le cancer, et sont également impliquées dans les maladies auto-immunes.

Des progrès effectués dans la spectométrie de masse lipidique, ainsi que des instruments d’analyse de protéome et de transcriptome et des techniques innovantes de l’imagerie, ont permis d’éclaircir les rapports complexes entre les lipides, les gènes et les protéines afin de mieux comprendre leur implication dans la maladie mais également dans la santé.

La lipidomique décrit et analyse l’ensemble des lipides du corps humain et intègre les données avec de nouvelles informations sur les protéines cibles et les gènes impliqués. Les groupes de recherche impliqués dans le LipidomicsNet étudient les interactions entre les lipides et les protéines et examinent les dynamiques de dépôt et de fabrication de lipides. Dans certaines cellules, ces dynamiques servent de trait caractéristique des maladies de surcharge d’énergie qui ont un impact majeur sur les soins de santé en Europe.

En effet, l’Europe a joué un rôle pionnier dans la biochimie et l’analyse lipidique, tant sur le plan de la recherche fondamentale que de l’industrie. L’initiative européenne en lipidomique a rassemblé des leaders européens issus du monde de la recherche fondamentale et médicale ainsi que du monde industriel afin de façonner l’organisation de la recherche en lipidomique. Un des objectifs de l’initiative était de s’assurer que de nouvelles technologies pouvaient être appliquées cliniquement en vue de déterminer, de guérir et de prévenir les troubles des membranes lipidiques. LipidomicsNet s’appuie sur un partenariat public-privé (PPP) pour faciliter la conversion de nouveaux résultats ou les inventions en nouvelles technologies et les produits innovants dont les systèmes de soins de santé pourront bénéficier.

Une particularité principale du projet LipidomicsNet est sa base de données mondiale, baptisée LipidomicsNet-Wiki. « Wiki » est un terme utilisé pour décrire un site Internet qui permet aux visiteurs de contribuer ou simplement de modifier le contenu du site. Le LipidomicsNet-Wiki associe les bases de données actuelles de lipidomique incluant: la plateforme européenne d’expertise en lipidomique (qui faisait partie du projet ELife), le Danubian Biobank Consortium, la Lipidbank du Japon et l’initiative américaine LIPID MAPS. Le site rassemble et intègre les informations sur la lipidomique, et ses visiteurs peuvent aisément ajouter ou modifier ces informations (bien que ce processus soit prudemment modéré). Il sert de plateforme pour que les chercheurs normalisent la nomenclature et partagent leurs découvertes et outils de recherche.

La Fondation européenne de la science (ESF) a récemment demandé à ce que la lipidomique soit mise en avant, recommandant vivement de fournir des efforts soutenus et coordonnés de recherche interdisciplinaire dans toute l’Europe afin de comprendre la fonction lipidique et les rôles des lipides dans la santé et la maladie’, l’intégration des bases de données lipidiques européennes et une ’communication aisée entre les différentes bases de données dans le monde’. Le consortium a vraisemblablement relevé le défi de consolider toutes les données générées dans ce domaine et de les réunir dans une base de données pathologique unique. On espère que le projet ayant démarré sérieusement, des progrès importants pourront être observés dans le diagnostic, le suivi et la guérison possible de nombreuses maladies et troubles.

Pour de plus amples informations, consulter :

Source : Copyright © Communautés européennes, 2008

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s