Les softs drinks, pas si softs ?

lu 3694 fois

Les adolescents qui boivent plus de cinq canettes de boissons gazeuses sucrées par semaine seraient plus susceptibles de se comporter agressivement. Telles sont les constatations d’une nouvelle étude américaine. Il semble qu’une consommation régulière de boissons sucrées puisse avoir un lien avec l’agressivité chez les adolescents. C’est du moins ce que rapporte une étude menée auprès de 1878 enfants de 22 écoles publiques de Boston dans le Massachssetts.

Classement par groupes

Les auteurs de l’étude ont demandé à des ados âgés de 14 à 18 ans quelles quantités de boissons gazeuses sucrées ils avaient ingurgité au cours des sept derniers jours. Les résultats ont été mesurés en cannettes, soit 355ml, et classés en fonction des quantités consommées.

Les adolescents ont ensuite été divisées en deux catégories: ceux qui consommaient jusqu'à quatre canettes au cours de la semaine précédente (consommateurs de base) et ceux qui buvaient cinq cannettes ou plus (gros consommateurs). Un peu moins d'un tiers des adolescents (30%) appartenaient à ce dernier.

Les chercheurs ont ensuite examiné les liens possibles avec des comportements violents dans le groupe des gros consommateurs, en demandant aux enfants s'ils avaient été violents envers leurs pairs, un frère , une soeur ou un partenaire et si elles avaient porté une arme à feu ou une arme blanche au cours de la dernière année.

Les réponses ont été évaluées à la lumière des facteurs susceptibles d'influencer les résultats, en ce compris l'âge et le sexe, la consommation d'alcool et le nombre moyen d’heures de sommeil.

Dose-réponse

Après analyse des résultats, les scientifiques ont mis en évidence le fait que les adolescents qui buvaient cinq cannettes de boissons gazeuses sucrées ou plus chaque semaine étaient beaucoup plus susceptibles d'avoir consommé également de l'alcool et d’avoir fumé au moins une fois le mois précédent.

En outre, même après neutralisation de ces facteurs et d'autres, une consommation régulière et intensive softs drinks était significativement associée au fait de porter une arme à feu ou un couteau ainsi qu’avec la violence envers les pairs, des membres de la famille et/ou des partenaires.

Lorsque les résultats ont été divisés en quatre catégories de consommation, les résultats ont clairement montré une relation dose-réponse:

  • un peu plus de 23% des ados qui buvaient de zéro à une cannette de boisson gazeuse sucrée par semaine portait un pistolet / couteau tandis que ce pourcentage s'élevait à un peu moins de 43% chez ceux buvant 14 canettes ou plus par semaine;
  • concernant les violences perpétrées envers un partenaires, elles étaient présentes chez 15% des adolescents qui consommaient zéro ou une cannette par semaine et s’élevaient à 27% chez ceux consommant 14 cannettes ou plus par semaine;
  • enfin, la violence envers les pairs allait de 35% à plus de 58%, tandis que la violence envers les frères et soeurs variait de 25,4% à plus de 43% toujours suivant une relation dose-réponse.

Similaire à l’alcool et au tabac

Au total, pour les gros consommateurs de boissons gazeuses sucrées, la probabilité d'un comportement agressif était de 9 à 15 pourcents plus élevée par rapport aux consommateurs de base, soit des résultats similaires à l’impact de l’alcool ou du tabac.

Selon les auteurs, la raison de ce lien pourrait être expliquée par la présence de caféine dans certaines des boissons gazeuses sucrées consommées par les ados ou par d’autres facteurs passés inaperçus lors de l’étude.

(Par Adrien Loreis, diététicien, d'après Solnick S, Hemenway D. The 'Twinkie Defense': the relationship between carbonated non-diet soft drinks and violence perpetration among Boston high school students. Injury Prevention, 2011; DOI:10.1136/injuryprev-20011-040117)

SOURCE : Health And Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s