Les softs drinks font monter la tension !

lu 5824 fois

Les « softs drinks » et autres boissons sucrées seraient associés à des niveaux de pression artérielle plus élevés chez les adultes. C’est du moins ce que rapportent des chercheurs dans le périodique « Hypertension » de l'American Heart Association.

L’étude INTERMAP a porté sur l’analyse de la consommation de boissons sucrées, de sucres et de boissons lights de 2.696 participants âgés de 40 à 59ans, dans huit régions des États-Unis et deux régions du Royaume-Uni. Les résultats montrent que les personnes buvant plus de boissons sucrées présenteraient une tension artérielle plus élevée que ceux n’en consommant que rarement.

Etude INTERMAP

Lors de l’étude internationale INTERMAP portant sur les macro/micronutriments et la pression artérielle, il a été observé que pour chaque boisson sucrée supplémentaire bue quotidiennement, les participants présentaient en moyenne une tension artérielle systolique plus élevée de 1,6 mm de mercure et une pression diastolique supérieure de 0,8 mm Hg. Cette constatation demeurerait statistiquement significative même après ajustement des différences de masse corporelle.

Au cours de cet essai, les chercheurs ont trouvé des niveaux plus élevés de pression artérielle chez les personnes ayant consommées plus de glucose et de fructose, édulcorants présents dans le sirop de maïs à haute teneur en fructose, couramment utilisé par l'industrie des boissons sucrées.

Une tension artérielle plus élevée a également été observée chez les personnes ayant consommé des niveaux élevés de sucre et de sodium. En revanche, aucune association cohérente entre la consommation de boissons gazeuses « lights » et des niveaux de pression artérielle plus élevés n’a été relevée. Les participants qui buvaient plus de boissons sucrées présentaient également un indice de masse corporelle plus élevé en moyenne et des niveaux inférieurs d’activité physique.

Explication

Un des mécanismes possibles de cette élévation de la pression artérielle serait que les boissons sucrées et le fructose augmentent les niveaux d'acide urique dans le sang qui, à son tour, peut réduire le monoxyde d'azote nécessaire pour maintenir la dilatation des vaisseaux sanguins. La consommation de sucre a également été identifiée comme renforçant l'activité du système nerveux sympathique et la rétention de sodium.

Bien que d’autres études soient encore nécessaires pour confirmer les résultats de cette étude, les auteurs conseillent néanmoins aux personnes consommant des boissons sucrées de le faire avec modération.

L'American Heart Association recommande une consommation en boissons sucrées ne dépassant pas plus de la moitié des apports conseillés en calories sous la forme de sucres ajoutés. Aux Etats-Unis, cela représente une quantité d’énergie sous forme d’apports en boissons sucrées se situant entre 100 et 150 kcal.

(Par Alexandre Dereinne, diététicien, d'après Brown I, Stamler J, Van Horn L, et al. "Sugar-Sweetened Beverage, Sugar Intake of Individuals, and Their Blood Pressure: International Study of Macro/Micronutrients and Blood Pressure". Hypertension, February 28, 2011 DOI:10.1161/HYPERTENSIONAHA.110.165456)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s