Les scientifiques mettent en lumière la régulation de la glycémie

lu 2945 fois

Des scientifiques suédois ont découvert la façon dont les insulinosécréteurs du pancréas stabilisent nos taux de glycémie et nous évitent ainsi de développer un diabète. Les travaux, en partie financés par l'UE, sont publiés dans la revue Cell Metabolism.

Une fois absorbé après une prise alimentaire, le sucre pénètre dans le sang. Par la suite, il doit sortir du courant sanguin et pénétrer les muscles (auxquels il fournit de l'énergie) ou le foie et le tissu adipeux (où il est emmagasiné). S'il n'est pas éliminé du sang, il y a alors risque de diabète.

L'insuline est l'hormone régulatrice de ce transport de sucre de notre sang à d'autres tissus. Elle est libérée par les insulinosécréteurs spécifiques situés dans le pancréas et portant le nom de bêta-cellules.

La membrane des bêta-cellules contient des canaux pouvant détecter la quantité de sucre dans le sang et contrôler la sécrétion d'insuline stimulée par le sucre. Dans cette étude récente, les chercheurs ont exploré la façon dont les bêta-cellules maintiennent le nombre exact de ces canaux à la surface cellulaire afin de pouvoir réagir efficacement aux changements s'opérant au niveau du taux de glycémie. Cette opération est importante car la sensibilité des cellules à la stimulation du glucose dépend du nombre de ces canaux.

Les chercheurs ont découvert que le glucose accroît le nombre de ces canaux à la surface cellulaire. La cellule emmagasine des canaux récemment conçus à l'intérieur de structures spéciales dépourvues d'insuline. Lorsque les taux de glycémie augmentent, ces structures se déplacent à la surface afin que les canaux trouvent leur place dans la membrane cytoplasmique.

Les bêta-cellules peuvent ainsi réagir rapidement aux changements s'opérant dans les taux de glycémie, et s'assurer que ces derniers restent dans les limites de la normale.

Le financement de l'UE pour la recherche a été attribué par le projet EURODIA (Functional genomics of pancreatic beta cells and of tissues involved in control of the endocrine pancreas for prevention and treatment of type 2 diabetes - Génomique fonctionnelle des bêta-cellules pancréatiques et des tissus impliqués dans le contrôle du pancréas endocrine pour la prévention et le traitement du diabète de type 2), qui est lui-même financé par le domaine thématique intitulé «Sciences de la vie, génomique et biotechnologie pour la santé» au titre du sixième programme-cadre (6e PC).

Pour de plus amples informations, consulter : Institut Karolinska et la Revue Cell Metabolism

Source : Copyright © Communautés européennes, 2007

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s