Les régimes d'Atkins ou Miami sont-ils sains ?

lu 3178 fois

Les régimes d'Atkins ou Miami sont basés sur un taux faible d'hydrates de carbone et élevé de protéines et graisses. Cela signifie que la nutrition consiste en fait en viande, poulet, poisson, oeufs ou fromage avec certains légumes verts et salades, du beurre et de l'huile...

Tous les aliments contenant des hydrates de carbone comme les fruits, de nombreux légumes, le pain, les céréales, le riz, les pommes de terre, les pâtes, les biscuits, le sucre et ainsi de suite, doivent être évités, tout comme le lait et les yoghourts. La perte de poids peut être très rapide dans la première phase, et une grande partie de celle-ci semble venir de la perte d'eau principalement. Les alimentations riches en hydrates de carbone (surtout sous forme de sucres simples) augmentent la production d'insuline du corps et l'insuline invite les cellules du corps à stocker la graisse.

La théorie du régime d'Atkins est de restreindre (presque tous) les hydrates de carbone pour éviter les taux élevés d'insuline et perdre du poids. De plus, quand les réserves d'hydrates de carbone sont épuisées, le régime fait produire par le corps des cétones à partir de la graisse. La raison est que le corps – surtout le cerveau – a besoin d'hydrates de carbone pour fonctionner correctement. Ils peuvent être remplacés pendant un moment par les cétones. Le régime reçoit de nombreuses critiques car il est riche en graisses et pauvre en aliments nutritifs comme les fruits et les céréales complètes. Les recherches sont limitées sur la santé de ce régime au long terme surtout en rapport avec les maladies cardiovasculaires et un risque plus élevé de diabète.

À ce stade, Atkins ou d'autres « régimes pauvres en carbone » ne sont vraiment pas conseillés pour une utilisation au long terme. Notre conseil est donc de vous diriger vers un régime hypocalorique avec beaucoup d'hydrates de carbone venant des céréales complètes (le niveau de glucose dans le sang monte et la production d'insuline est plus lente) pour une perte de poids et une bonne santé au long terme.

Source : « Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation (EUFIC) »

SOURCE : « Conseil Européen de l'Information sur l'Alimentation

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s