Les pommes de terre et les frites augmentent le risque de diabète du type 2 chez la femme

lu 7284 fois

Les pommes de terre ayant un index glycémique élevé, l'hypothèse de départ est que leur consommation favorise l'insulino-résistance et le risque de diabète du type 2. L'objectif de l'étude prospective suivante était donc d'évaluer la relation entre la consommation de pommes de terre et le risque de diabète du type 2.

L'étude a porté sur l'ensemble des 84 555 femmes incluses dans la Nurse's Health Study. Celles-ci, agées de 34 à 59 ans, ne présentaient pas de maladie chronique au début de l’étude et leurs habitudes alimentaires ont été suivies pendant 20 ans par évaluation répétée de leur régime par l'intermédiaire de questionnaires alimentaires.

Les résultats font apparaître 4496 nouveaux cas diagnostiqués de diabète du type 2. La consommation de pommes de terre et de frites était liée positivement au risque de diabète du type 2, et ce après ajustement avec l'âge, les habitudes alimentaires et les facteurs de risque non liés à l’alimentation.

Le risque relatif de survenue d’un diabète de type 2 est de 1,14 pour la consommation de pommes de terre et de 1,21 pour celle des frites. Une consommation journalière de pomme de terre induit un risque relatif de survenue de diabète de type 2 de 1,18 et une consommation bi-hebdomadaire de frites, un risque relatif de 1,16. Lorsque les pommes de terre sont substituées une fois par jour aux céréales à grains entiers, le risque relatif de survenue de diabète du type 2 chez les femmes est de 1,30.

L'association entre la consommation de pommes de terre et le risque de diabète du type 2 est davantage prononcé chez les femmes obèses.

Ces résultats suggèrent une association positive modeste entre la consommation des pommes de terre et le risque de diabète du type 2 chez les femmes. Cette association était plus prononcée quand des pommes de terre ont été substituées aux céréales à grains entiers.

(American Journal of Clinical Nutrition, Vol. 83, No. 2, 284-290, February 2006)

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s