Les oméga-3 et le cerveau

lu 4961 fois

Les effets des acides gras oméga-3 sur la croissance et le bon fonctionnement du tissu nerveux sont connus et établis. L'enfant en a particulièrement besoin pour le bon déroulement de son développement cérébral.

« Les oméga-3 et le cerveau » - Crédit photo : www.aufeminin.com Les acides gras oméga-3 sont des acides gras essentiels pour la santé de l’homme. Un de leurs rôles majeurs consiste à favoriser la synthèse de l’acide docosahexaénoïque (DHA) nécessaire à la croissance et au bon fonctionnement du tissu nerveux. Pour cela, il faut veiller à optimiser nos apports alimentaires en acide gras essentiels oméga-6 et oméga-3...

Un apport inadéquat en oméga-3 (ou un excès en oméga-6) a pour conséquences une diminution du taux de DHA et une augmentation de celui des oméga-6 au niveau du cerveau. Or, le régime alimentaire occidental est pauvre en acides gras oméga-3 et excessif en acides gras oméga-6...

Chez le nourrisson allaité, l’apport dépend en partie des quantités présentes dans le lait maternel. Les études épidémiologiques ont établi un lien entre le faible taux sanguin maternel en DHA et le risque de développement neurologique insuffisant ou retardé chez l’enfant qu’elle allaite. En revanche, une alimentation riche en DHA diminue le risque de faible développement neurologique et visuel.

(Dr Rachid Benabdillah d’après Innis SM. Dietary omega 3 fatty acids and the developing brain. Brain Res. 2008 Sep 9. [Epub ahead of print], News " HEALTH & FOOD " - 22 janvier 2009)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s