Les oeufs, c’est bon pour la santé !

lu 18566 fois

Les oeufs ont acquis une très mauvaise réputation dans le passé en raison de leur teneur en cholestérol et en matières grasses. Nombreux sont ceux qui ont commencé à restreindre leur consommation d'oeufs à deux fois par semaine ou les ont entièrement éliminés de leur alimentation...

« Les oeufs, c’est bon pour la santé ! » Certains accommodent les blancs d'oeufs afin qu'ils aient un goût plus acceptable. En laissant de côté le jaune, ils éliminent la haute teneur en graisse, mais est-ce que cela rend vraiment l’oeuf plus sain ou plus adapté à la consommation ?

Pour ceux qui suivent un régime alimentaire basé sur des aliments complets, laisser le jaune de côté rend la nourriture moins intéressante, car ce n'est plus un aliment complet. Actuellement, les nutritionnistes trouvent que c'est une préoccupation légitime.

Les oeufs ne majorent pas le taux de cholestérol. Il est vrai qu’ils sont riches en cholestérol, mais c’est du « bon » cholestérol [HDL] qui ne fera pas grimper le taux de cholestérol. Manger deux oeufs par jour pourrait même contribuer à le faire baisser.

En général, on a constaté que ce n'est pas le cholestérol alimentaire qui majore le taux de cholestérol. Manger des aliments riches en cholestérol peut aider à améliorer le taux de lipides dans le sang.

Les oeufs sont bons pour le coeur et le cerveau. Le jaune a une forte teneur en un composant appelé choline. Deux portions fournissent environ la moitié de la dose quotidienne conseillée, en choline. On estime que 90% des Américains présentent une déficience en choline.

Considérée par certains comme une vitamine du groupe B, la choline est essentielle au maintien de l’intégrité des membranes de toutes les cellules et au métabolisme des lipides. C’est un élément nutritif important pour le cerveau et le système nerveux. Elle est d’ailleurs proposée dans le traitement des traumatismes crâniens. Elle contribue également à réduire l’état inflammatoire et aide, en collaboration avec la vitamine B12 et l’acide folique, à prévenir l'accumulation d'homocystéine un composé associé aux maladies cardiaques et à l'ostéoporose).

Les oeufs aideraient à perdre du poids. Un essai clinique validé, mené sur un groupe de 160 personnes, obèses ou avec une surcharge pondérale sévère, a réparti l’échantillon en deux groupes. Le premier n’avait pas d'oeufs mais un petit pain pour le petit déjeuner. Pour le second, le petit déjeuner comprenait deux oeufs. Les petits déjeuners des deux groupes avaient un nombre équivalent de calories. Le groupe qui avait des oeufs au petit déjeuner a perdu près de deux fois plus de poids que celui qui n'en avait pas.

Les oeufs aideraient à prévenir la cataracte. Ils sont une excellente source de lutéine et de zéaxanthine. Ces caroténoïdes sont essentielles pour prévenir la dégénérescence maculaire et la cataracte.

La lutéine des oeufs est absorbée beaucoup plus facilement par le corps que la lutéine sous forme de supplément alimentaire ou d’origine végétale comme les épinards.

Les oeufs diffèrent en qualité

Les oeufs sont fragiles et ont besoin d’être stockés correctement. Ils doivent être convenablement réfrigérés. Entreposés de manière adaptée ils peuvent être conservés jusqu'à un mois dans le réfrigérateur. Gardez-les dans leur boîte d’origine ou dans une boîte fermée.

Il est recommandé de ne pas entreposer les oeufs dans la porte du réfrigérateur, afin d’éviter de les exposer à la température ambiante à chaque fois que la porte est ouverte. Il est aussi conseillé de ne pas laver les oeufs avant de les stocker pour éviter que la couche protectrice de l’oeuf qui maintient sa fraîcheur, ne parte au lavage.

Les meilleurs oeufs proviennent de poules élevées en herbage. Elles peuvent se déplacer librement à l'extérieur et gratter l'herbe à la recherche d’insectes et picorer ce qu'elles veulent manger.

Si la boîte d’emballage porte un label biologique, cela signifie que les poules ne sont pas élevées en batterie, qu’elles sont nourries de cultures biologiques et qu’elles ne sont pas soignées avec des antibiotiques.

Pour en savoir plus : www.oeufs-asso.com

(Par Tysan Lerner - D'après Eggs and Their Many Benefits)

SOURCE : La Grande Epoque

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s