Les infections nosocomiales en baisse

lu 2900 fois

Une enquête de l'Institut de veille sanitaire (INVS), dont les résultats préliminaires sont rendus publics aujourd'hui, révèle que les infections nosocomiales ont diminué pour la première fois dans notre pays.

Le pourcentage est passé entre 2001 et 2006 de 5,5% à 5%. Cette baisse montre que les précautions mises en oeuvre ces dernières années pour lutter contre le phénomène commence à porter leurs fruits. Gilles Brûcker, directeur général de l'INVS souligne "près de 5% des patients sont infectés.

Si l'on se mesure à nos voisins européens, les comparaisons doivent être prudentes du fait des méthodes différentes utilisées, nous sommes plutôt parmi les pays ayant les taux les plus bas d'infections à l'hôpital".

Cette enquête a permis de sensibiliser davantage les établissements de santé aux infections nosocomiales et à leur surveillance. Elle a rempli cet objectif grâce à la grande mobilisation de la communauté hospitalière. Les données publiées aujourd’hui permettront d’adapter les mesures de prévention et d’optimiser la surveillance épidémiologique de ces infections.

(Le Figaro, InVS 18/01)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s