Les Français ruminent...

lu 3646 fois

Avec l'interdiction de fumer, la société française est passée brutalement de l'ère de la clope à celle du chewing-gum. Et personne, semble-t-il, ne s'inquiète de réguler cette horde de ruminants que nous sommes en train de devenir. Si la France y gagne en qualité de l'air, constate Blanche Baudoin dans un récent éditorial du petit journal de Barcelone, elle y perd en sons et en images !

Les Français, programmés depuis des siècles pour une élégance affichée, poursuit-elle, seraient en effet en passe de se transformer en veaux urbains. Chuintements de mâchoires, creusements des joues, humidité larvée, claquements de bulles, voire manifestations plus bruyantes et odorantes de l'aérophagie conséquente ont pris la place du geste, qui pouvait sembler somme toute élégant, de la cigarette portée à la bouche...

« Avant au moins, s'inquiète Blanche Baudoin, on pouvait demander à un fumeur indélicat de bien vouloir éteindre sa cigarette. Mais comment demander à des troupeaux de mâcheurs de dégommer ? »

Pour l'instant, pas de loi contre le mâchage social, mais au rythme où vont les choses, les paquets de chewing-gum pourraient bientôt porter des mentions alertant les mâcheurs des dangers qu'ils encourent. Car il n'est vraiment pas exclu que les Français se mettent à souffrir d'aérophagie ou d'acouphènes dans les années à venir !

Chewing-gum : faits et chiffres

  • Dès la préhistoire, les hommes mâchaient de la sève de conifère. Il y a plus de 2 000 ans, les Mayas, au Mexique, mastiquaient de la sève de sapotier (une sorte de latex) pour se muscler les mâchoires.
  • Le chewing-gum a été popularisé en France en 1944 par les Américains. Les forces armées des États-Unis fournissaient à leurs soldats des chewing-gums depuis la Première Guerre mondiale, pour les aider à se concentrer et à combattre le stress. Aujourd'hui, la France est devenue le second pays consommateur de chewing-gum derrière les États-Unis: en moyenne, les Français consomment 490 g de chewing-gum par an et les Américains 600 g.
  • Les Français mâchouillent plus de 5 milliards de tablettes de chewing-gum par an.
  • Le chewing-gum est fabriqué à partir d'ingrédients artificiels aux noms barbares : des élastomères, des cires artificielles, des substances minérales, des résines artificielles, des antioxydants, auxquels sont ajoutés du sucre ou des édulcorants.

(Le petit journal de Barcelone - jeudi 14 juin 2007)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s