Les Français mangent-ils « bon pour le coeur » ?

lu 5825 fois

Des médecins américains se sont intéressés aux habitudes alimentaires françaises et à leurs conséquences sur les facteurs de risque de maladie cardiovasculaire. Ils ont comparé les données de l’enquête SU.VI.MAX, portant sur plus de 5.000 hommes et femmes français âgés de 35 à 61 ans, aux recommandations nutritionnelles américaines.

Les Français mangent-ils « bon pour le coeur » ? - Crédit photo : © Silver Canister | istockphoto.com Avec un certain étonnement : si l’on se réfère à ces recommandations, pratiquement 9 Français sur 10 auraient besoin d’améliorer leur alimentation. Seuls 3 sur 100 auraient une alimentation « saine », c’est-à-dire diversifiée et respectant les apports nutritionnels conseillés... Autre surprise pour les Américains, habitués à la chasse au gras et en particulier à la diabolisation des acides gras saturés, les Français dépassent largement les recommandations pour les apports en lipides, acides gras saturés et cholestérol.

Et pourtant, ce comportement alimentaire n’a pour ainsi dire pas d’effet sur les bilans sanguins (cholestérol, triglycérides...) ni sur la plupart des facteurs de risque cardiovasculaire. Autrement dit, le coeur va plutôt bien et ils sont en bonne santé. Une invitation à tempérer un certain rigorisme diététique : en France comme aux Etats-Unis, on constate qu’il n’est pas toujours efficace !

Journal of the American College of Nutrition, volume 28, n° 1, p. 22-29.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s