Les Français et leur alimentation : 42,2% des Français réfractaires à la consommation de produits allégés

lu 3617 fois

Le début d'année a été marqué par des initiatives visant à sensibiliser les Français à leur alimentation : recommandations de l'Institut National du Cancer, amendement de V. Boyer sur l'achat de fruits et légumes avec des tickets-restaurant, ... Le Cabinet d'études CEGMA TOPO a recueilli l'avis des Français (*) quant à leurs croyances et pratiques alimentaires.

42,2% des Français réfractaires à la consommation de produits allégés et light

« Les Français et leur alimentation : 42,2% des Français réfractaires à la consommation de produits allégés » - Crédit photo : www.linternaute.com Les rayons de nos magasins se sont remplis de produits allégés et light. Souhait des industriels de lutter contre l’obésité des Français ou simplement volonté de toucher davantage de consommateurs soucieux de leur apparence ? Quoi qu’il en soit, 42,2% des Français considèrent que les produits allégés et light sont à exclure, éviter ou à ne consommer qu’occasionnellement.

30,5% des Français s’estiment mal informés sur la nutrition et la santé

Ces derniers déclarent recevoir des informations nombreuses, vagues et contradictoires à ce sujet. De façon paradoxale, ils invoquent également un manque d’information (notamment d’informations accessibles à tous, de données précises sur les ingrédients, ...).

Concernant les acteurs de l’équilibre alimentaire, 74,7% des Français estiment que les industriels ne font pas suffisamment d’efforts et devraient en faire davantage pour les aider à mieux se nourrir. Les distributeurs devraient également s’investir plus pour 66,9% des Français.

Achat direct aux producteurs : un retour aux sources pour 49% des Français

A l’avenir, 49% des Français pensent acheter de plus en plus de produits directement aux producteurs. Actuellement, ils sont déjà 67,9% à s’approvisionner, ne serait-ce qu’occasionnellement, de cette manière. Les opinions vis-à-vis de ce mode d’achat sont positives : outre l’argument du goût, 81,5% des Français pensent que les produits y sont meilleurs pour la santé et pour 53,6% des Français, sont moins chers.

« Notre étude révèle que les Français ont intégré au moins une des règles alimentaires de base. 70% essayent de les respecter même si cela n’est pas toujours possible. Un défi à relever pour les acteurs de l’alimentaire. » conclut Claire CERTENAIS, Directrice de Clientèle CEGMA TOPO.

(*) Enquête réalisée par Cegma Topo sur un échantillon de 308 individus, âgés de 16 à 67 ans. Cette étude a été menée en ligne du 26 février au 2 mars 2009.

SOURCE : Cegma Topo

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s