Les Français et la cuisine, une histoire d’amour

lu 4490 fois

Les Français sont toujours aussi accros à la cuisine mais ont une nouvelle façon de la percevoir et d’en interpréter les codes : c’est la principale conclusion de l'étude comportementale « Les Français et la Cuisine » sur les habitudes culinaires des Français réalisée en août dernier par Gira Conseil en exclusivité pour le salon Cuisinez by M6 avec Lesieur.

Aujourd’hui, 82% des Français affirment faire fréquemment la cuisine mais cette notion de fréquence est à prendre avec précaution : ils confirment qu’ils cuisinent moins et moins bien que leurs parents. Parmi les raisons évoquées : la problématique du temps (près de 2 sur 3) et de transmission de savoir-faire (1 sondé sur 2). On cuisine également plus en région qu’en Ile-de-France par manque de temps et d’accès aux produits, et pour des raisons de taille des ménages et de surfaces des logements.

Paradoxe, dans le même temps, la quasi-totalité des Français affirment utiliser des produits surgelés [1]. Un principe là encore nuancé par le fait que ce succès concerne surtout les produits bruts qui avancent plus vite que les semi-préparés et les plats cuisinés.

Les Français sont des « créateurs » en cuisine

Si les Français aiment la cuisine, la notion même de « cuisine faite maison » n’est pas la même pour tous ! Pour plus de la moitié d’entre eux, cuisiner à la maison rime avec mélanger des produits bruts et des produits finis et semi-élaborés : ce sont des « créateurs ».

  • Les « créateurs » (57 % des Français) pour qui cuisiner rime avec mélanger des produits bruts avec des produits finis ou semi-élaborés. Une tendance surtout représentée par les célibataires et les familles mono parentales.
  • Les « cuisiniers » (40 % des Français) pour qui cuisiner équivaut à utiliser exclusivement des produits bruts. Une tendance surtout représentée par les femmes en couple et les petits ménages.
  • Les « pressés » (3% des Français) pour qui cuisiner se résume à mettre un plat au micro-ondes, une tendance partagée par les hommes et les femmes (plutôt solitaires ou couples urbains entre 25 et 35 ans).

Les sources d’inspiration : le traditionnel livre de cuisine résiste !

La principale source d’inspiration pour cuisiner reste pour près de 65% des Français le livre de recettes, suivi de près par les recettes familiales (55%) et les sites web de cuisine (53%) qui enregistrent une très forte progression depuis 5 ans (depuis la forte médiatisation dont fait l’objet la cuisine).

Si les émissions télévisées dédiées à la cuisine enregistrent des audiences record en France, elles restent encore peu influentes quand il s’agit d’inspirer les Français dans la réalisation de recettes. Par contre, elles arrivent en tête lorsqu’il s’agit d’améliorer son savoir-faire culinaire (près de 45 % des Français), derrière les magazines spécialisés et les cours de cuisine.

Le plaisir avant la santé et le prix

Parmi les raisons invoquées en premier par les Français pour faire la cuisine : la gourmandise d’un plat (63%), le plaisir ressenti en cuisinant (52%) et la qualité des produits qu’ils utilisent (51%), après la diététique (30%) et le prix (23%). En un mot, la cuisine est avant tout un plaisir où l’on compte moins !

La cuisine : un plaisir solitaire ?

78 % des Français préfèrent cuisiner seuls qu’en binôme ou à plusieurs (22 %) avec des nuances selon les âges : plus on est âgé plus on préfère être seul, plus on est jeune plus on préfère être plusieurs.

Les Français cuisinent par loisir ET nécessité

A la question « pourquoi cuisinez-vous ? », 65 % des Français répondent par loisir ET nécessité : la cuisine est à la fois un plaisir lié à une nouvelle forme de loisir et une nécessité face à la réduction des dépenses. Avec la crise, le budget des ménages se réorganise : moins de sorties au restaurant, on se retrouve plus chez les uns et chez les autres pour manger. Au déjeuner, la progression de la « gamelle » au travail s’inscrit également dans ce sens.

La notion de cuisine loisir se concentre essentiellement sur le midi et le soir en week-end sur des temps qui dépassent très souvent une heure (80 % des sondés) et pour un budget plus important qu’en semaine – plus de 5 euros pour près de 90% d’entre eux.

La notion de nécessité se concentre quant à elle le soir en semaine sur une relative courte durée (moins de 30 minutes pour plus de la moitié des sondés) et pour un budget restreint – moins de 5 euros pour 67 % des Français.

Les plats que les Français préfèrent cuisiner

Quand ils cuisinent loisir, les Français ont un gros faible pour la pâtisserie, la viande, la volaille et les plats en sauce.

Quand ils cuisinent nécessité, les pâtes restent numéro 1, suivies des viandes et volailles, des légumes et des salades composées.

Que ce soit sur les moments de loisir ou de nécessité, les plats « tradition » et le poisson restent en retrait, essentiellement pour des raisons de savoir-faire ou de de temps.

[1] 97% des français utilisent des produits surgelés pour des raisons de praticité, de convivialité et d’économie. - Source : Kantar Worldpanel (2012)

© Etude salon Cuisinez By M6 avec Lesieur réalisée par Gira Conseil en août 2012 sur un panel représentatif de 853 Français sur toute la France.

SOURCE : Salon Cuisinez by M6

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s