Les Français, au deuxième rang des pays européens les plus consommateurs de jus de fruits

lu 9805 fois

Les Français se positionnent au deuxième rang des plus grands consommateurs de jus de fruits en Europe derrière l'Allemagne et devant le Royaume-Uni, indique l'Observatoire UNIJUS ce vendredi 20 novembre. La consommation de jus d'orange, qui reste toujours le jus de fruit préféré des Français, et autres jus de pomme poursuit sa progression, enregistrant +2,94% en volume sur un an à fin octobre dernier. Déjà en 2008, les jus de fruits avaient la côte dans l'Hexagone puisque le volume acheté par rapport à 2007 avait augmenté de 4,51%.

« Les Français, au deuxième rang des pays européens les plus consommateurs de jus de fruits » - Crédit photo : www.unijus.org Les premiers indicateurs 2009 confirment la bonne santé du marché des jus de fruits en France. Selon l’Observatoire UNIJUS (Union Nationale Interprofessionnelle des Jus de Fruits), l’ensemble du marché affiche une augmentation en volume de +2,94% sur un an (période du 12 octobre 2008 au 11 octobre 2009). Cette croissance témoigne de l’adéquation des jus de fruits avec les attentes des Français. Ils se font une belle place dans leur quotidien en répondant à leur envie de concilier bienfaits de la nature et diversité des sensations gustatives.

Sur la période octobre 2008-octobre 2009, les Français ont consommé plus de 1,6 milliard de litres de jus de fruits. Ils achètent plus de 90% de ces volumes dans la Grande distribution : hyper, super ou hard discount. Leur préférence va aux jus de fruits ambiants (91,9% des ventes en volume), au jus d’orange (47,4%) et au format 1 litre (58,6%).

Ces très bons chiffres positionnent la France au deuxième rang des pays européens les plus consommateurs de jus de fruits, juste après l’Allemagne et devant le Royaume-Uni. En 2008, le chiffre d’affaires du secteur dans la grande distribution (hors Cafés Hôtels Restaurants - CHR) s’établissait à 1,722 milliard d’euros (+8,9% vs 2007), confortant sa position de premier marché en valeur, hors rayon eaux, du secteur "produit sans alcool".

Les jus de fruits ambiants au 1er rang

Tous circuits de distribution confondus (Grande Distribution et Hard Discount), avec 91,9% de Part de Marché volume, les jus de fruits ambiants restent largement en tête devant les jus réfrigérés (8,1%). Dans la catégorie des ambiants, les purs jus sont les plus vendus (38,5% de PdM vol.), devant les jus « A Base de Concentré » (31%) et loin devant les nectars (22,3%). Par ailleurs, si la PdM volume des smoothies réfrigérés reste peu significative (0,1%), on peut souligner leur très forte progression : + 99,5% par rapport à l’an passé.

Le jus d’orange : les Français fidèles à leur parfum favori

Tous circuits confondus, en 2009, le jus d’orange continue de caracoler en tête des ventes : il représente aujourd’hui 47,4% des volumes consommés (+3,9% vs octobre 2008), loin devant les multi-fruits vitaminés, qui affichent une part de marché volume de 9,9% mais connaissent une baisse des volumes consommés (-7,1%).

Arrivent ensuite le jus de pommes (8,4% de PdM) dont les volumes vendus progressent (+8,1%) puis viennent l’ananas (3,4% de PdM ; -1,1% de ventes en volume) ou le raisin (2,6% de PdM ; -4,5% de ventes volumes), alors que de nouveaux parfums émergent, notamment les fruits rouges, dont les volumes progressent de 22% pour atteindre une part de marché de 1,6%.

7429_1.jpg

1 litre : le format préféré des Français

On peut ici noter la progression du Hard Discount dans le total des ventes des jus de fruits conditionnés : sa Part de Marché volume est passée de 31,9% à 32,3% entre octobre 2008 et octobre 2009 alors que, dans le même temps, celle des Grandes Surfaces est passée de 68,1% à 67,7%.

Avec 58,6% des Parts de Marché volume tous circuits, le format 1 litre reste largement le format le plus acheté par les consommateurs et ses ventes volume progressent de +3,2% par rapport au l’an passé. Le format 2 litres conserve sa deuxième position avec une PdM volume de 16,1% (+0,4% de ventes volume). Il est immédiatement suivi du 1,5 litre, qui gagne du terrain ; il affiche désormais une PdM volume de 14% et une forte progression des ventes en volume: +9,6% des ventes volume. Les briquettes de 20 cl, quant à elles, sont à 5,8% de PdM volume et connaissent un recul de 0,9% des ventes en volume tous circuits confondus.

7429_2.jpg

Par ailleurs, on peut souligner une certaine disparité entre les formats les plus demandés selon les circuits de distribution.

Si le Hard Discount, tout comme les Grandes et Moyennes Surfaces, concentre la plupart de ses ventes sur les très grands formats, il a néanmoins la particularité de susciter des achats sur un plus fort volume et une plus grande variété de moyens formats.

Le 33cl affiche ainsi une PdM vol. de 4% en hard discount vs 0,2% en GMS ; le 50 cl : 1,2% en HD vs 0,1% en GMS ; le 75cl : 2,6% en HD vs 1,5% en GMS.

Conditionnement : le plastique gagne du terrain sur le verre

Avec 59,1% de Parts de Marché volume, le carton reste le conditionnement le plus vendu en France, même s’il connaît un léger tassement par rapport à octobre 2008 (61,7% de PdM vol.).

Le plastique est, quant à lui, en plein essor avec une PdM vol. passée de 19,8% en octobre 2008 à 25,2% en octobre 2009.

Il dépasse aujourd’hui largement le verre, de 10 points. Le verre est en effet passé d’une PdM ol. de 18,2% en octobre 2008 à 14,9 % aujourd’hui.

SOURCE : UNIJUS

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s