Les fraises bio meilleures pour le consommateur et les sols

lu 5373 fois

La plupart des consommateurs achètent des fruits et légumes biologiques parce qu'ils pensent qu'ils sont plus savoureux, plus nutritifs et meilleurs pour l'environnement, et sont donc près à payer plus cher pour cela. Une étude très complète, première du genre, réalisée par des chercheurs de la Washington State University qui ont comparé de manière détaillée des fraises issues de 13 paires de fermes de production, biologiques et conventionnelles, leur donne raison en très grande partie.

« Les fraises bio meilleures pour le consommateur et les sols » Une équipe d'écologistes, de chimistes alimentaires, de spécialistes des sols et d'autres experts ont analysé pas moins de 31 propriétés chimiques et biologiques du sol, la biodiversité du sol, la composition nutritionnelle et la qualité gustative de trois variétés de fraises cultivées sur 26 fermes de production voisines - 13 conventionnelles et 13 biologiques - à Watsonville, en Californie, où 40% de la récolte de fraises de l'État est produite..

Leurs conclusions sont sans appel : les fraises biologiques cultivées dans les fermes biologiques sont de meilleure qualité organoleptique et nutritionnelle, et les sols sur lesquels elles sont produites sont également de meilleure qualité, leur permettant d'avoir une plus grande capacité fonctionnelle microbienne et de résistance au stress.

Sur presque tous les indicateurs majeurs analysés et comparés, ils ont trouvé que les fruits issus des domaines biologiques étaient égaux ou supérieurs à leurs homologues conventionnels.

Ainsi parmi les principaux résultats :

  • Les fraises biologiques, avec entre autres des concentrations d'acide ascorbique (vitamine C) et de composés phénoliques supérieures, ont une activité antioxydante beaucoup plus élevée malgré certaines critiques soulignant une concentration un peu plus faible en potassium et phosphore.

  • Les fraises biologiques présentent une durée de conservation plus longue.

  • Les fraises biologiques contiennent plus de matière sèche.

  • Lors des tests de goût (testeurs anonymes), les fraises biologiques ont pratiquement remporté l'ensemble des suffrages, y compris concernant leur couleur et apparence, malgré une réduction moyenne de leur taille de 13,4%.

Les chercheurs ont également découvert que les sols des productions biologiques présentaient de nombreux avantages quand à la grande variété de leur composition et propriétés physico-chimiques et biologiques, tel le piégeage du carbone, l'importance de la biomasse microbienne, la résilience du sol au stress, les activités enzymatiques, la richesse en azote et micronutriments essentiels... contribuant à augmenter la capacité à mener à bien les processus biologiques essentiels.

« Nos résultats ont des implications mondiales et font progresser les connaissances sur les avantages et la durabilité des systèmes agricoles biologiques », a déclaré John Reganold, professeur de science du sol à la Washington State University et auteur principal de l'étude publiée dans PLoS ONE. « Nous avons montré également qu'il est possible d'avoir une production de grande qualité et saine sans recourir à un arsenal de pesticides ». Ces conclusions justifient bien sûr des investigations supplémentaires visant à mieux détecter et quantifier ces effets et leurs interactions.

(D'après Washington State University - Reganold JP, Andrews PK, Reeve JR, Carpenter-Boggs L, Schadt CW, et al. (2010). "Fruit and Soil Quality of Organic and Conventional Strawberry Agroecosystems". PLoS ONE 5(9): e12346. doi:10.1371/journal.pone.0012346)

Source : Alexandre Glouchkoff

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s