Les fabricants européens d'aliments en compétition pour l'adoption d'allégations plus modérées concernant les effets sur la santé

lu 3288 fois

Le développement de nouveaux produits dans le secteur européen des compléments alimentaires est en train de ralentir et les fabricants de produits alimentaires passent à des allégations plus générales dans l'espace des aliments diététiques, car l'incertitude autour des allégations concernant les effets sur la santé de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) se prolonge.

« Les fabricants européens d'aliments en compétition pour l'adoption d'allégations plus modérées concernant les effets sur la santé » - Crédit photo : www.eufic.org Innova Market Insights a comptabilisé 384 nouveaux compléments alimentaires en Europe occidentale au cours du premier semestre de 2010 (jan-juin 2010), par rapport à 405 pour la période correspondante de 2009, dans une analyse des 5 principales catégories de positionnement portant sur les compléments. La principale catégorie de positionnement pour les nouveaux compléments durant le premier semestre 2010 a été la Gestion du Poids (99), suivie par Santé immunitaire (91) et la Santé digestive/foie (86).

L'innovation dans le domaine des aliments fonctionnels en Europe dans son ensemble est également en déclin en termes de nouveaux lancements de produits, car les fabricants attendent l'opinion de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) concernant les allégations relatives aux effets sur la santé. Innova Market Insights a trouvé 1 960 nouveaux produits ayant un positionnement indiquant un effet "actif sur la santé" (jan-juin 2010), par rapport à 2 189 nouveaux produits avec ce positionnement pendant la période correspondante de 2009.

Ce déclin des produits "ayant un effet actif sur la santé" [aliment plus, par exemple "fortifie"] s'est produit malgré une augmentation des allégations "d'effet passif sur la santé" (aliment moins, par exemple "faible et léger") sur les nouveaux produits, avec 10.350 produits trouvés comportant une allégation d'effet passif sur la santé (jan-juin 2010), par rapport à 8.747 nouveaux produits pendant la même période en 2009.

"En dehors des allégations génériques de vitamines et de minéraux, l'évaluation par l'AESA des allégations concernant les effets sur la santé n'a eu pour résultat à ce jour que des opinions principalement négatives", a déclaré Lu Ann Williams, Responsable de la Recherche chez Innova Market Insights. "Les fabricants semblent hésiter à lancer de nouveaux produits comportant une forte allégation d'effet positif sur la santé, s'il existe une possibilité qu'ils devront effectuer un changement dans leur étiquetage dans un avenir proche. Alors que l'AESA a désormais fixé un nouveau délai à fin juin 2011 pour l'Article 13 sur les allégations génériques et les opinions sur les produits botaniques dits naturels qui devraient suivre plus tard, cette incertitude devrait durer pendant quelque temps.

Innova Market Insights présentera "Ingredients in Action" lors du salon Health Ingredients Europe (HiE) de cette année à Madrid (stand : R84), où les chercheurs qui ont effectué les études de marché présenteront des données sur le développement de nouveaux produits dans l'espace des ingrédients de santé et nutritionnels. Les principales présentations comprendront l'analyse des dix principales tendances à la base du développement de nouveaux produits.

Pour de plus amples informations, consulter : www.innovadatabase.com

SOURCE : Innova Market Insights

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s