Les experts recommandent d'intensifier les recherches sur les lipides en Europe

lu 1573 fois

Les scientifiques européens les plus éminents préconisent un renforcement des recherches sur les lipides. Dans un rapport publié par la Fondation européenne de la science (ESF), les chercheurs mettent l'accent sur le rôle prépondérant des molécules adipeuses dans le fonctionnement sain du corps humain ainsi que dans le développement de diverses maladies.

« Les experts recommandent d’intensifier les recherches sur les lipides en Europe » - Crédit photo : www.iterg.com Le rôle biologique principal des lipides consiste à soutenir le fonctionnement normal des cellules et des tissus. Ils servent de réserves d’énergie, aident à maintenir la structure cellulaire et participent aux processus de signalisation. Le cholestérol est le lipide le plus connu parmi des milliers de molécules solubles dans les corps gras présentes dans le corps humain.

« Actuellement, la plupart des maladies très répandues qui empoisonnent nos vies sont liées aux lipides », peut-on lire dans le rapport. « Les exemples qui viennent directement à l’esprit sont les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et les attaques. Les lipides sont également impliqués dans d’autres maladies, telles que le cancer et la maladie d’Alzheimer. » En outre, les défauts héréditaires de la synthèse des lipides ou de leur stockage sont également à l’origine d’un certain nombre de maladies. Les lipides sont également les principaux responsables des maladies auto-immunes et sont les cibles principales des bactéries, virus et autres toxines.

Ainsi, les chercheurs soutiennent que la lipidomique (l’identification et l’analyse des lipides dans les cellules, les tissus et les liquides corporels) pourrait considérablement contribuer à lutter contre certaines maladies Afin d’encourager la recherche lipidomique en Europe, le rapport énumère les recommandations suivantes :

  • investir dans des programmes de recherche visant à former des chercheurs biomédicaux spécialisés dans des domaines relatifs aux lipides;
  • investir dans le développement de technologies visant à étudier les lipides, tout en garantissant l’établissement et le maintien de relations étroites entre les développeurs de technologies et les chercheurs;
  • mettre en oeuvre des efforts de recherche interdisciplinaires, solides et coordonnés en Europe, afin d’arriver à une meilleure compréhension de la fonction des lipides et de leur rôle par rapport à la santé et aux maladies;
  • intégrer des bases de données européennes sur les lipides et faciliter la communication entre les autres bases de données dans le monde.
« La lipidomique ne se limite pas à l’étude des lipides, mais s’étend également aux enzymes, aux transporteurs, aux gènes, aux protéines et à leur biophysique », explique Gerrit van Meer, professeur à l’université d’Utrecht (Pays-Bas) et co-auteur de l’étude. « Le défi à relever consiste à réunir tous ces ensembles de données et à les rassembler avec les pathologies des maladies dans une seule base de données. » Selon le professeur van Meer, cette démarche nous permettrait d’obtenir d’importantes informations sur le diagnostic, le suivi et même le traitement menant à la guérison de la maladie.

Pourquoi les scientifiques ne se sont-ils pas vraiment intéressés à la lipidomique jusqu’à présent? D’après les experts, en raison d’une technologie qui n’est actuellement pas capable d’analyser efficacement ce type de molécules. La spectrométrie de masse permet désormais l’analyse d’un grand nombre de lipides en un laps de temps relativement court; ainsi, les chercheurs espèrent que la situation va évoluer.

« Cette percée technologique remarquable améliorera notre compréhension de la machinerie cellulaire responsable de la production et du stockage de l’énergie au niveau des cellules, du transport entre les membranes cellulaires ainsi que de la signalisation entrante et sortante des cellules, pour ne citer que quelques exemples », conclut le rapport.

Pour de plus amples informations, consulter : www.esf.org/publications/policy-briefings.html

Source : Copyright © Communautés européennes, 2008

SOURCE : Communautés européennes

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s