Les enfants face à l’équilibre alimentaire

lu 3091 fois

Pour sensibiliser petits et grands aux repères nutritionnels, le mouvement Familles Rurales a mis au point le « jeu du self-service ». Les joueurs choisissent des plats pour se constituer un menu. Plus on joue, plus on apprend à manger équilibré en s’amusant. A ce jour, plus de 7.000 fiches de joueurs ont été évaluées dans une vingtaine de communes de France. Avec une sur-représentation des élèves du primaire. Premiers résultats.

Quelle que soit leur tranche d’âge, les joueurs composent leur repas d’une entrée, d’un plat avec accompagnement, d’un dessert et d’une boisson. Sans pain dans 58% des cas. Et avec trop peu de fromage ou produits laitiers. Seuls 5% des participants réussissent à composer un repas strictement équilibré (sans manque ni excès). Plus de la moitié des joueurs (56%) choisissent l’eau comme boisson.

41% des joueurs prennent une entrée à base de légumes (carottes râpées surtout), 25% une entrée à base d’œufs durs et charcuterie.

Le poulet et le steak haché sont les deux plats les plus plébiscités. Un quart des joueurs choisit un plat contenant des graisses cachées (pizza ou poisson pané). En accompagnement, un tiers des joueurs (33%) choisit les frites. Viennent en suite les haricots verts (26%). 29% des joueurs ne prennent pas d’assaisonnement, mais 31% choisissent le ketchup. Les produits laitiers sont absents du plateau repas dans 35% des cas.

55% des joueurs choisissent les fruits en dessert. Fraises et oranges viennent en tête, devant le gâteau au chocolat et la glace.

Les choix des plus jeunes

Elèves du primaire : Au début de l’utilisation du jeu, ils choisissent pour moitié l’eau, pour moitié le cola ou les jus de fruits. Par la suite, ils sont presque 70% à choisir l’eau. Ils prennent aussi plus de carottes râpées, au détriment de la charcuterie. Parmi les plats, le steak vient en tête (31%) suivi à égalité par le poulet ou le poisson pané (2 %). Ce sont aussi les élèves du primaire qui choisissent le plus souvent les produits laitiers et les fruits. Inquiétant toutefois : la bière est évoquée comme une boisson possible.

Collégiens : les entrées de légumes (carottes râpées) sont préférées, mais à peine majoritaires devant la charcuterie. Les plats gras (poisson pané, pizza) sont choisis dans 33% des cas, après le poulet et le steak haché (60%) des cas. Le poisson est boudé (10% des choix). Pour les accompagnements, les féculents (pâtes ou purée) et les frites sont préférés. Les légumes sont choisis dans 38% des cas. 46% ajoutent une sauce (vinaigrette, mayonnaise, ketchup). 62 % des collégiens prennent des produits laitiers sur leur plateau. Les desserts se partagent entre produits sucrés et fruits.

Lycéens : seulement 64% choisissent l’eau pour boisson. Pour les entrées, ils ont tendance à délaisser les légumes (50% environ). Pour les plats, poulet et steak haché font un score de 70%, poisson pané et pizza font 22%. Le poisson est boudé. Les frites représentent 48% des accompagnements. Plus d’un lycéen sur deux prend une sauce. Les produits laitiers ne sont présents que dans 61% des cas.

Quand on joue plusieurs fois, on progresse… A mesure que l’on joue, les choix s’améliorent. Plus d’eau choisie comme boisson, Plus de légumes (carottes et salade verte) en entrée, au détriment de la charcuterie. Moins de pizzas comme plat. Moins de frites et plus de haricots verts comme accompagnement du plat. Moins d’ajouts d’assaisonnements (sel et ketchup). Plus de produits laitiers (fromage, yaourts). Moins de joueurs prenant deux desserts.

(Familles Rurales. Les enfants savent-ils composer un menu équilibré ? Dossier de presse, septembre 2012.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s