Les dates de consommation denrées alimentaires

lu 7176 fois

Lors de la consommation des denrées alimentaires, il convient d'une part de veiller au respect strict des indications figurant sur l'étiquetage des denrées et d'autre part d'apprécier les caractéristiques générales des denrées alimentaires. Il s'agit notamment de...

« Les dates de consommation denrées alimentaires » Respecter la date limite de consommation (DLC) du produit, au delà de celle-ci le produit devient impropre à la consommation. Cette indication est notamment visible sur les produits frais et les produits laitiers. Sous la responsabilité du fabricant, elles sont parfois fixées par arrêté (laits, œufs...) et accompagnées par les conditions de conservation.

Au delà de la DLC (Date Limite de Conservation), repérable par la mention « A consommer jusqu’au (jour et mois) », le distributeur n’est plus autorisé à vendre l’aliment dont la consommation présente un danger pour la santé (intoxication alimentaire : Listeria...). Il faut être vigilant au moment de l’achat ! Chez soi, il est possible de distinguer les aliments à risque minime pour lesquels dépasser la DLC de quelques jours n’est pas préjudiciable (yaourt), de ceux à haut risque (charcuterie, fromage au lait cru...) pour lesquels il existe un réel danger notamment pour les personnes sensibles (immunodéprimés (cancer, sida...), enfants, personnes âgées, femmes enceintes). A noter enfin qu’il est préférable de consommer certains aliments (poissons marinés) bien avant leur DLC...

Respecter la date limite d’utilisation optimale (DLUO) du produit qui indique que le produit doit être consommé de préférence avant cette date ; au-delà de celle-ci, la denrée perd ses qualités gustatives mais peut être consommée sans danger pour la santé ; cette indication est notamment visible sur les boissons, les produits d’épicerie sèche...

Apprécier la couleur et l’odeur des aliments avant préparation. Cette observation peut constituer un signal d’alarme avant consommation intempestive d’aliments altérés

Limiter l’exposition aux températures ambiantes des denrées sensibles en les remettant au réfrigérateur immédiatement après usage (mayonnaise, charcuterie...)

Le danger pour la santé ne concerne pas la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale). Annoncée par « A consommer de préférence avant (jour et/ou mois et année) », elle précise le délai au delà duquel les qualités organoleptiques (saveur, odeur...) et nutritionnelles (diminution de la teneur en vitamines, oxydation des lipides...) risquent d’être altérées.

SOURCE : AFSSA, 2008

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s