Les comportements d’achats alimentaires des Français

lu 7419 fois

Selon le Baromètre santé nutrition 2008 de l'INPES, les achats alimentaires sont surtout effectués dans les grandes et moyennes surfaces (GMS) : 83,7 % des personnes âgées de 15 à 75 ans s’y sont rendues au moins une fois au cours des quinze jours précédant l’enquête (*). Viennent ensuite la boulangerie (79,1 %), les autres commerces de proximité (47,3 %) et le marché (38,2 %). Les autres formes d’achats alimentaires sont peu pratiquées : 8,1 % en commandant par téléphone ou sur Internet, et 5,3 % dans la rue ou auprès d’un vendeur ambulant.

« Les comportements d’achats alimentaires des Français » - Crédit photo : © Afhunta | Dreamstime.com Les achats en GMS sont effectués principalement dans les hyper et supermarchés, puis dans les magasins de hard-discount. Interrogés sur les deux principales GMS dans lesquelles ils effectuent le plus souvent leurs achats alimentaires, 87,8 % des Français déclarent, en premier, aller dans les hyper ou supermarchés, et 12,2 % dans les magasins de hard-discount. En deuxième, 21,8 % citent les magasins de hard-discount et 78,2 % les autres grandes et moyennes surfaces. Les achats alimentaires demeurent une tâche féminine, sauf par téléphone ou sur Internet, mais on note que de plus en plus d’hommes fréquentent les différents lieux d’achats alimentaires.

On observe par ailleurs une augmentation de la fréquentation de tous les lieux d’achats par rapport à l’enquête précédente (2002), liée sans doute à une diversification des modes d’approvisionnement. Environ un tiers des personnes enquêtées déclare produire des aliments et les consommer, cette pratique restant stable dans le temps.

Le choix du lieu d’achats est principalement déterminé par la distance de celui-ci (39,6 %), le prix (28,1 %) et la qualité et variété des produits (23,7 %). Viennent loin derrière des critères comme la renommée du magasin (2,7 %) et les horaires d’ouverture (2,3 %). Ces critères de choix du lieu d’achats ont évolué depuis 2002 ; la proportion de personnes citant le prix a doublé, alors que celle citant le critère de qualité et variété a diminué de moitié.

Pour acheter un produit de qualité en grandes et moyennes surfaces, les personnes âgées de 15 à 75 ans disent faire confiance avant tout à la marque du produit (34,3 %), à la composition de celui-ci (24,5 %) et au label (18,1 %). Le prix (11,3 %), l’enseigne du magasin (6,2 %) et l’aspect ou l’origine des produits (2,4 %) sont beaucoup moins cités. On observe un recul net de la confiance accordée au label depuis 2002 et une augmentation de celle accordée au prix.

(*) Le Baromètre santé nutrition 2008 a été réalisé auprès d'un échantillon constitué par la méthode aléatoire de 4.714 personnes âgées de 12 à 75 ans. Sept régions (Franche-Comté, Haute-Normandie, Ile-de-France, Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Provence-Alpes-Côte d'Azur), ayant fait chacune l'objet de suréchantillons d'environ 1.000 personnes, font par ailleurs l'objet d'une analyse interrégionale spécifique.

(Escalon H., Bossard C., Beck F. dir. Baromètre santé nutrition 2008. Saint-Denis, coll. Baromètres santé, 2009 : 424 p.)

SOURCE : INPES

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s