Les compléments alimentaires facteurs de cancer chez les fumeurs

lu 4637 fois

Le bêtacarotène sous forme de compléments alimentaires pourrait constituer un risque chez les fumeuses, révèle une étude menée par une équipe de l'Inserm-Institut Gustave Roussy et publiée dans le Journal of the National Cancer Institute.

Les chercheurs ont établi, à partir d’un échantillon de 60 000 femmes depuis 1990, que les fumeuses consommant des compléments alimentaires à base de bêtacarotène trois fois par semaine courent un risque accru de développer un cancer, alors que l’effet se manifeste à l’inverse chez les non-fumeuses.

En revanche, il n’existe aucun travail à grande échelle qui prouve un tel lien entre alimentation riche en bêtacarotène et cancer, y compris chez les fumeurs. Des études montrent mêmes que les sujets consommant beaucoup de fruits et légumes sont moins susceptibles de développer un cancer.

(Reprise Information presse Inserm du 20/09 - Le Quotidien du Médecin, 21/09)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s