Les compléments alimentaires en voie de banalisation

lu 4603 fois

La consommation de compléments alimentaires s'élargie. Initialement réservé à la minceur, le marché s'ouvre aux produits affichant de vertus préventives, voire curatives...

En France 16% de personnes en consomment régulièrement. Toutefois dans ce domaine la prudence est de mise. En matière de précaution, le Dr Michel Brack, spécialiste des antioxydants à l'Inserm précise "on voit de plus en plus de gens se supplémenter pendant des années sans aucun avis médical : une erreur majeure".

(Version Femina, 03/12)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s