Les céréales complètes croquent la tension

lu 8166 fois

Les grains complets font l'objet de bien des attentions ces derniers temps. Une nouvelle étude humaine montre qu'en incorporant des céréales complètes dans le régime, la pression artérielle est influencée favorablement.

Il fut un temps où les céréales complètes n'évoquaient, par rapport à leurs homologues raffinées, que les fibres alimentaires. S'il s'agit incontestablement d'une différence de taille, ce n'est pas la seule : outre la pellicule de son, riche en fibres, le terme de céréales complètes requiert aussi la présence du germe, notamment riche en vitamine E.

Un produit céréalier complet tel qu'un pain n'est donc pas le même aliment qu'un pain réalisé à base de farine blanche et de son, même si vus de l'extérieur, la différence n'est pas forcément perceptible. Quoi qu'il en soit, les produits céréaliers complets sont une des révélations de ces dernières années, tant les études leur attribuant des effets favorables se bousculent, dans le domaine cardiovasculaire, du diabète de type 2, de l'obésité ou même du déclin des fonctions cognitives.

C'est dans le domaine de la tension artérielle que viennent les dernières nouvelles. Une étude réalisée par le Département de l'Agriculture des Etats-Unis a évalué l'effet de l'incorporation de céréales complète dans un régime. L'expérience visait aussi à comparer l'effet de céréales complètes riches en fibres insolubles (blé complet et riz complet) à celui de céréales complètes riches en fibres solubles (orge).

Un cinquième de l'énergie

Sept hommes, neuf femmes non ménopausées et neuf femmes ménopausées présentant une légère hypercholestérolémie (comme la plupart des adultes...) ont d'abord suivi, pendant 2 semaines, un régime dit « Step I », c'est-à-dire où l'on réduit modérément la teneur en lipides totaux et acides gras saturés. Ils ont ensuite remplacé 20 % des calories ingérées sous forme d'un mélange de céréales complètes riches en fibres insolubles (blé et riz complets), riches en fibres solubles (orge) ou mixte (moitié blé et riz complet, moitié orge).

Les résultats montrent que la pression systolique est plus basse après les régimes blé/riz et le régime mixte blé/riz et orge. La pression diastolique et les pressions artérielles moyennes sont réduites par tous les régimes à base de céréales complètes. Bien qu'il s'agisse ici d'une étude portant sur un nombre limité de sujets, ces données viennent conforter l'intérêt d'incorporer des céréales complètes dans son alimentation, et que même lorsque l'alimentation est déjà légèrement adaptée pour contrôler le cholestérol, cette modification présente comme intérêt supplémentaire celui de réduire la tension. Et de montrer que le contrôle de pression sanguine ne passe pas uniquement par la réduction du sel dans son alimentation.

Référence :

  • Behall KM et al. J Am Diet Assoc 2006, 106(9):1445-9.

(Par Nicolas Guggenbühl, Diététicien Nutritionniste, " HEALTH & FOOD ", News du 11 Octobre 2006)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s