Les bienfaits de la diète méditerranéenne une nouvelle fois confirmés

lu 8647 fois

Le régime méditerranéen est connu pour ses effets bénéfiques sur la santé, notamment en terme de prévention du syndrome métabolique. Récemment, une étude portant sur plus d’un demi-million de sujet a confirmé ces bénéfices. Une méta-analyse a récemment été publiée dans le Journal de l'American College of Cardiology. Elle reprend les résultats de 50 études ayant évalué les avantages sur la santé attribuables au régime méditerranéen.

La prévalence du syndrome métabolique augmente rapidement à travers le monde, parallèlement à l'incidence croissante du diabète et de l'obésité, pouvant être maintenant assimilé à un problème majeur de santé publique.

En outre, le syndrome métabolique est l'une des principales causes de maladies cardio-vasculaires (directement ou indirectement), associés à des charges personnelles et socio-économiques importantes. En conséquence, la prévention de cette condition est d'une importance considérable.

Mangez méditerranéen

Le régime méditerranéen est une diète alimentaire caractérisée par une consommation élevée d'acides gras monoinsaturés, provenant principalement de l’utilisation d’olives et d’huile d'olive, de la consommation quotidienne de fruits, de légumes, de céréales complètes, de produits laitiers pauvres en graisses et de la consommation hebdomadaire de poisson, de volaille, de fruits à coque et des légumineuses. A cela se rajoutent occasionnellement un peu de viande rouge et une petite quantité journalière d'alcool, normalement avec les repas.

La méta-analyse récemment menée montre que ce régime alimentaire est associé à une diminution de la mortalité de toutes causes, à un moindre risque de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2, d'obésité et de certains types de cancer. En outre, il a un effet bénéfique sur l'accumulation de graisses intra-abdominale, sur les taux de lipides sanguins, sur le métabolisme du glucose et sur la pression artérielle, facteurs de risque cardiovasculaires et de diabète bien connus.

Les résultats de la méta-analyse réalisée par kastorini et ses collaborateurs complètent les connaissances actuelles et démontrent en outre le rôle protecteur et l'importance du style de vie et des habitudes alimentaires sur l'apparition et la progression du syndrome métabolique.

Encourager l'adhésion à de saines habitudes alimentaires, tel que le régime méditerranéen et l'adoption d'un mode de vie actif, semble donc être une pierre angulaire dans le développement de stratégies de santé publique pour la prévention du syndrome métabolique.

(Par Alexandre Dereinne, diététicien, d'après Christina-Maria Kastorini, Haralampos J. Milionis, Katherine Esposito, Dario Giugliano, John A. Goudevenos, and Demosthenes B. Panagiotakos. "The Effect of Mediterranean Diet on Metabolic Syndrome and its Components A Meta-Analysis of 50 Studies and 534,906 Individuals". J Am Coll Cardiol, 2011; 57:1299-1313 DOI:10.1016/j.jacc.2010.09.073)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s